vendredi 19 décembre 2014

Biographie universelle Michaud (premières édition). Complète en 52 volumes de A à Z. Reliure romantique dans le goût de Thouvenin, Vogel ou Simier. Bel exemplaire.



COLLECTIF

BIOGRAPHIE UNIVERSELLE ANCIENNE ET MODERNE, OU HISTOIRE, PAR ORDRE ALPHABÉTIQUE, DE LA VIE PUBLIQUE ET PRIVÉE DE TOUS LES HOMMES QUI SE SONT FAIT REMARQUER PAR LEURS ÉCRITS, LEURS ACTIONS, LEURS TALENTS, LEURS VERTUS OU LEURS CRIMES. Ouvrage entièrement neuf, rédigé par une société de gens de lettres et de savants.

Paris, Michaud Frères, imprimeurs-libraires, 1811-1828

52 volumes in-8 (21 x 13 cm), 550 à 650 pages par volume, complet de A à Z.



Reliure demi-veau ardoise de l'époque. Dos lisses richement ornés (reliure non signée mais dans le goût de Thouvenin, Vogel, Simier, etc.). Exemplaire bien conservé, aux reliures très décoratives. Quelques frottements et petits défauts sans gravité. Intérieur frais. Beau papier vergé. Ont été reliés à l'intérieur de très nombreux portraits au trait.

ÉDITION ORIGINALE.



Monument éditorial s'il en est, aujourd'hui remplacé par Wikipédia ... Et pourtant ! Quel plaisir que de retrouver dans ces milliers de pages imprimées sur deux colonnes ces biographies d'illustres et d'inconnus, d'oubliés souvent.



L'ensemble est relié de belle façon à l'époque (1828) et tout à fait dans le style romantique.

BEL EXEMPLAIRE.

VENDU



jeudi 18 décembre 2014

Napoléon Bonaparte / Napoléon Ier. Guerres de la Révolution Française et de l'Empire : Victoires, conquêtes, désastres, revers et guerres civiles des français de 1792 à 1815. 27 volumes in-8. Edition originale. Plus de 100 cartes et plans de batailles et sièges.



COLLECTIF [Une société de militaires et de gens de lettres]

VICTOIRES, CONQUÊTES, DÉSASTRES, REVERS ET GUERRES CIVILES DES FRANÇAIS, DE 1792 A 1915, par une société de militaires et de gens de lettres.

Paris, C. L. F. Panckoucke, éditeur [imprimerie de C. L. F. Panckoucke], 1818-1821

27 volumes in-8 (21 x 13 cm), 350 à 450 pages par volume environ. Très nombreuses cartes et plans de batailles, villes, sièges, etc (plus de 100 cartes et plans).

Reliure plein veau marbré de l'époque pour les 17 premiers volumes. Les 10 volumes suivants sont restés brochés. Reliures en bon état, décoratives, malgré quelques petits frottements ou manques sans gravité. Les volumes brochés sont en bon état, coins roulés de quelques feuillet au début et à la fin, couvertures légèrement salies. Intérieur très frais, beau papier vergé chiffon. Ensemble bien complet des cartes et plans. Le tome 27 et dernier contient les fac-similés des écritures de Napoléon, des généraux et divers. Les tomes 25 et 26 sont une table alphabétique.

ÉDITION ORIGINALE.

PLUS DE 100 CARTES ET PLANS DE SIÈGES, BATAILLES, ETC.


Ouvrage édité en souscription (la liste des souscripteurs se trouve reliée à la fin du dernier volume).

"Un grand nombre d'officiers généraux et supérieurs ont bien voulu répondre à l'invitation que nous leur avons adressée pour concourir à élever ce monument à la gloire militaire des Français. [...] Plusieurs officiers du génie nous ont adressé des plans sur les sièges, batailles et combats. [...] Depuis longtemps, les peuples européens avaient perdu le souvenir des grandes invasions. Mais la révolution française, en brisant tous les liens qui unissaient les Etats entre eux, rompit tout-à-coup cet équilibre que les cours avaient eu tant de peine à établir, et qui faisait leur plus grande sûreté. Unies contre la France seule, ces mêmes cours donnèrent au peuple magnanime qu'elles voulaient punir, un funeste exemple, et lui inspirèrent le désir d'une vengeance qui resta longtemps sans être assouvie. La nation française, irritée par les efforts mêmes employés pour la comprimer, donne à sa force militaire une extension immense, fait déborder ses soldats dans toutes les contrées à la fois, et paraît ne vouloir mettre bas les armes que lorsqu'elle aura fait des peuples vaincus des amis ou des sujets. [...]" (prospectus)

BON EXEMPLAIRE DE CET ENSEMBLE RECHERCHÉ.

Prix : 1.500 euros

mardi 16 décembre 2014

La femme à Paris d'Octave Uzanne (1894), illustrations de Pierre Vidal et couverture "Art Nouveau" par Léon Rudnicki. Un des exemplaires de luxe sur Japon avec double état des illustrations. Reliure signée Vermorel.



Octave UZANNE

LA FEMME A PARIS. NOS CONTEMPORAINES, NOTES SUCCESSIVES SUR LES PARISIENNES DE CE TEMPS DANS LEURS DIVERS MILIEUX, ÉTATS ET CONDITIONS, par Octave Uzanne. Illustrations de Pierre Vidal.

Paris, Ancienne Maison Quantin, Librairies-Imprimeurs réunis, May & Motteroz, 1894.

1 volume grand in-8 (28,5 x 19,5 cm) de (4)-VI-328-(6) pages, couverture illustrée en couleurs dessinées par Léon Rudnicki.

Reliure demi-maroquin caramel à larges coins, dos à nerfs, filets dorés sur les plats. Tête dorée, non rogné. Dos à 4 nerfs orné de 3 décors de maroquin mosaïqué (rose au centre et une fleur en tête et en queue). Exemplaire à l'état proche du neuf (petit fissure d'origine au papier de couverture du dos), tel que sorti des presses de l'imprimeur. 20 eaux-fortes hors texte coloriées (ici en double-états). Parfait état.


ÉDITION ORIGINALE.

UN DES 110 EXEMPLAIRES SUR PAPIER DU JAPON, AVEC DOUBLE ÉTAT DES ILLUSTRATIONS.


L'un des plus beaux ouvrages écrits, conçus et réalisés par Octave Uzanne à la fin du XIXe siècle.

Ce volume, destiné aux bibliophiles, a été superbement illustré par Pierre Vidal de très nombreuses vignettes tirées dans le texte (une partie des vignettes dans le texte ayant été coloriées par Albert Charpentier, coloriste à Paris) et de 20 très jolies eaux-fortes hors texte. Il a été achevé d'imprimer le 8 novembre 1893.


Cet ouvrage offre un panorama vivant et complet de "la femme" vue au travers du prisme déformant que pouvait être l’œil d'Octave Uzanne, l"homme qui aimait les femmes, cet éternel dandy célibataire. Divisé en quatre parties, ce volume contient : la physiologie de la contemporaine (la parisienne contemporaine - le nu moderne - la toilette à Paris). La femme à Paris dans ses différents milieux, états et conditions (géographie de la femme à Paris - les domestiques - les ouvrières - les marchandes et boutiquières - demoiselles et employées de magasin - les dames d'administration - femmes artistes et bas-bleus - les femmes de théâtre, comédiennes, chanteuses, danseuses, écuyères, acrobates - les femmes de sport et gynandres - la bourgeoise parisienne). La femme hors des lois morales (la basse prostitution - prostitution bourgeoise - prostitution clandestine - les Phrynées actuelles). Psychologie de la contemporaine (la contemporaine fille, femme et mère). On voit que le panorama peut difficilement être plus complet. Cet ouvrage se fait remarquer notamment par une très jolie couverture "Art Nouveau" imprimée en couleurs et signée de l'artiste peintre Léon Rudnicki.

Au delà du livre-objet pour bibliophiles, il faut reconnaître ici un texte souvent profond et teinté du désenchantement féminolâtre de l'auteur.

TRÈS BEL EXEMPLAIRE, PARFAITEMENT ÉTABLI PAR VERMOREL, DE CET OUVRAGE EMBLÉMATIQUE DES LIVRES ILLUSTRÉS DE LA FIN DU XIXe SIÈCLE.

VENDU


vendredi 28 novembre 2014

Les Métamorphoses par Blanche Quercy de Fronsac (1949). Tirage unique à 100 exemplaires seulement. 10 burins en noir avec suite de 10 burins en sanguine. Superbe portfolio.



Blanche QUERCY DE FRONSAC [illustratrice]

MÉTAMORPHOSES. Dix planches gravées au burin par Blanche Quercy de Fronsac, peintre graveur. Oeuvres inédites commentées par Paul Landowski, membre de l'Institut.

Les éditions du Livre de Plantin, Paris, 1949

1 volume in-folio (33 x 26 cm), en feuilles sous couverture rempliée ornée d'un burin sur le premier plat, 10 planches en noir et 10 planches en sanguine. 2 pp. de commentaires. Parfait état. Quelques faibles rousseurs sur les serpentes. Sans l'emboîtage.


TIRAGE UNIQUE A 100 EXEMPLAIRES SEULEMENT.

Toutes les planches sont numérotées à la main par l'artiste qui a également signé et numéroté le portfolio. Les gravures sont été tirées par le maître pressier Georges Visat et la composition des caractères par le maître imprimeur Raymon Jacquet.

Les sujets traités sont les suivants : Nessus et Déjanire - Enlèvement de Proserpine - Jupiter et Io - Borée et Orithyie - Les Sirènes - Andromède et Persée - Daphnée et Apollon - Pygmalion et Vénus - Jugement de Paris - Diane surprise par Actéon.

"Les gravures que Mme Quercy de Fronsac réunit dans ce volume ne visent pas à constituer une illustration de la mythologie grecque. Elles forment une suite de compositions dont quelques-unes de ces fables sont l'occasion, liées uniquement par leur source d'inspiration et leur facture personnelle. Très douée pour tous les arts, poète, romancière, peintre, Mme Quercy de Fronsac aime surtout graver ; le noir et le blanc ont ses préférences d'artiste. Aucune recherche archéologique dans son Art. Aucune imitation d'un classicisme désuet ... Aucune concession non plus à la néologie de l'époque. Aussi courageuse comme artiste qu'elle le fut comme résistante, Mme Quercy de Fronsac dessine et grave pour sa joie, franchement, comme elle sent, comme elle pense. Cette sincérité, jointe à tant de dons naturels et à un métier déjà sûr, nous vaut ces planches variées si séduisantes par leur diversité même. [...]" (extrait)


BEL EXEMPLAIRE DE CE SUPERBE PORTFOLIO.

Prix : 500 euros


samedi 8 novembre 2014

Jean Effel et Turelune le cornepipeux (1943). Superbe livre illustré pour enfants. 1 des 500 ex. numérotés sur vélin Montgolfier (papier de cuve).



Jean EFFEL

TURELUNE le cornepipeux

René Julliard, Sequana, Paris, 1943

1 volume in-4 (28,5 x 20,5 xm), en feuille sous couverture imprimée, 85 pages. Illustrations en couleurs de Jean Effel (76 dessins), dont 14 hors-texte, les autres dans le texte et ornements (bandeaux, culs-de-lampe). Très bon état. A noter des rousseurs aux premiers et derniers feuillets.


ÉDITION ORIGINALE.

TIRAGE A 3.500 EXEMPLAIRES.

CELUI-CI, 1 DES 500 EXEMPLAIRES DE TÊTE SUR VÉLIN MONTGOLFIER.


On trouve rarement de beaux exemplaires de ce très joli livre de conte pour enfants. 

"Au temps où les montagnes grandissaient encore, il y a de cela des siècles et des siècles, les paysans qui travaillaient aux champs ou dans les vignes entendaient parfois une drôle de musique, au loins, qui faisait à peu près : "tu, turelune, tireli !" Ils se disaient alors : "Tiens, tiens ! La cornepipe !... Turelune va arriver avec son oiseau". Et cela ne manquait pas. Peu après, on voyait apparaître, au haut d'une crête ou au détour d'un sentier, un grand garçon, étrangement affublé, qui marchait soufflant dans une soirte de cor et que suivait un oisillon blanc, sautillant et voletant dans les herbes." (extrait)

MAGNIFIQUE LIVRE ILLUSTRÉ POUR ENFANT SAGE.

VENDU


samedi 1 novembre 2014

Les Aventuriers du ciel. Voyages extraordinaires d'un petit parisien dans la stratosphère, la lune et les planètes. Par R. M. de Nizerolles (Marcel Priollet). Superbe exemplaire complet en cartonnage éditeur à plat historié et à l'état proche du neuf.



R. M. de NIZEROLLES [pseudonyme de Marcel Priollet]

LES AVENTURIERS DU CIEL. Voyages extraordinaires d'un petit parisien dans la stratosphère, la lune et les planètes.

Paris, Ferenczi, 1935-37

1 volume in-4 (29 x 20 cm), 108 fascicules de 16 pages chaque ; chacun comprenant une couverture illustrée par R. Houy. Texte sur deux colonnes. 1 illustration pleine page par fascicule (108 illustrations par R.  Houy). Complet.

Cartonnage toile éditeur illustré sur le premier plat historié d'une composition de R. Houy. Dos décoré. Exemplaire à l'état proche du neuf.

ÉDITION ORIGINALE.

Bien complet des deux doubles planches hors texte : Construction à découper et à coller du "bolide" et jeu "Cosmos-rallye".

Le premier fascicule était offert. Tous les autres fascicules étaient vendus 35 centimes.

R. M. de Nizerolles, alias Marcel Priollet, a publié les "Voyages aériens d'un petit Parisien à travers le Monde " entre 1911 et 1913. Les Editions Ferenczy lui commandent en 1935 une nouvelle suite d'aventures qui emméne le petit parisien, qui se prénomme Tintin, cette fois-ci à travers le systéme solaire : visiter Mars, Jupiter et rencontrer d'étonnants extra-terrestres tout au long de 108 fascicules (1700 pages). Paraissait tous les jeudis (jour des enfants) entre le 18 septembre 1935 et le 4 octobre 1937.

Grâce au BOLIDE, prodigieux engin dû au génie créateur de l'astronome français Germain Landry, quatre hommes -- quatre Terriens - ont pu faire une escale sur la Lune, puis atteindre la planète Mars. Ces valeureux Aventuriers du Ciel sont : le vieux savant M. Saint-.Marc, le reporter anglais Timmy-Ropp, le capitaine Rhineff, agent secret, et le jeune pilote TinTin le gamin de Paris, l'intrépide et plaisant gavroche. Ils vont de découverte en découverte. Et tout porte à croire qu'ils ne résisteront pas à l'appel des autres mondes inconnus... Pendant ce temps, sur la Terre, la petite Yvonne Blanchard, soeur de Tintin, rêve de pouvoir procurer à Germain Landry les capitaux qui lui permettraient de construire un autre Bolide, à l'aide duquel ou pourrait rechercher les Aventuriers du Ciel. La vaillante enfant devient l'âme d'une expédition à laquelle participent : l'explorateur Lonvalet, l'aviateur Roland Davoz et le jeune Jean de Requirec. Ainsi, bien que se déroulant à des millions de Iieues de distance, deux actions demeurent solidaires l'une de l'autre. Elles entraînent le lecteur dans des péripéties captivantes, au cours d'UN MERVEILLEUX RÉCIT qui est destiné aux jeunes.. ...mais que les grands liront aussi avec passion et profit. (extrait du prospectus).

Un must de la SF 'Science-fiction' d'avant-guerre !

SUPERBE EXEMPLAIRE.

RARE DANS CETTE CONDITION QUASI PARFAITE.

VENDU



jeudi 23 octobre 2014

Censure des mauvais livres. Considérations sur la propagation des mauvaises doctrines (1826). Voltaire et Rousseau ennemis héréditaires de l'église catholique. Reliure maroquin dans le style de Simier. Superbe exemplaire.



COLLECTIF

CONSIDÉRATIONS SUR LA PROPAGATION DES MAUVAISES DOCTRINES

Paris, Société Catholique des bons livres, Hôtel Palatin, Près St-Sulpice, 1826 [de l'imprimerie de Tremblay, imprimeur de S.A.R. Mgr le Duc de Bourbon, à Senlis]

1 volume in-12 (16,5 x 10 cm), 304 pages. 2 parties en 1 volume.

Reliure plein maroquin noir à grain long, dos lisse richement orné de roulettes dorées, roulette dorée en encadrement extérieur des plats, tranches dorées, contreplats de papier bleu azur avec roulette dorée en encadrement. Les gardes volantes ont été coupées. Quelques rousseurs. Papier fin. Reliure en excellent état, très fraîche (attribuable à un atelier renommé de l'époque : Simier ? Thouvenin ?).

Ex dono anonyme doré sur maroquin rouge collé au contreplat "DON DE RECONNAISSANCE".

ÉDITION ORIGINALE.

Le titre courant du volume est "Des abus de la liberté de la presse". Quels sont selon l'église catholique les deux auteurs les plus dangereux pour la diffusion des mauvaises doctrines : Jean-Jacques Rousseau et Voltaire. A la liste des éditions mises à l'index et condamnées.

"De tous les scandales, nos très-chers frères, qui aient affligé jusqu'ici la religion et la vertu, il n'en est pas de plus alarmant par ses suites, et de plus fait pour compromettre le salut des âmes et attirer sur la France de nouvelles calamités, que l'impression de tant d'écrits impies, circulant aujourd'hui avec autant d'audace que d'impunité." (extrait)

Intéressant ouvrage sur la censure des livres "pervers" par l'église catholique dans la France de 1826 sous la Restauration des Bourbon. 1826 fut une année faste pour les censeurs de tous ordres avec la publication de nombreux ouvrages sur le sujet.

SUPERBE EXEMPLAIRE LUXUEUSEMENT RELIÉ A L'ÉPOQUE DANS LE STYLE DE SIMIER.

VENDU

mercredi 22 octobre 2014

Recueil de quelques pièces nouvelles et galantes, tant en prose qu'en vers (Cologne, Pierre du Marteau, 1667). Impression des Elzévier de Leyde. Maroquin signé Duru (1851). Superbe exemplaire.



ANONYME [COLLECTIF]

RECUEIL DE QUELQUES PIÈCES NOUVELLES ET GALANTES, tant en prose qu’en vers ; dont les titres se trouveront après la Préface. Première et deuxième partie (complet). [Marque à la sphère].

A Cologne, chez Pierre du Marteau, 1667. [Elzévier, Leyde ou Amsterdam].

2 parties en 1 volume in-12 (Hauteur des marges : 131 mm) de 180 et (8)-232 pages.

Reliure plein maroquin violine, dos à nerfs orné de filets à froid, titre et millésime dorés, plats décorés d’un encadrement de double filet à froid, doublures et gardes de papier peigne, jeu de roulette dorées en encadrement intérieur des plats (reliure signée DURU et datée 1851). Etat proche du neuf. Exemplaire lavé au moment de la reliure comme presque systématiquement avec ce relieur.


« Troisième édition elzévirienne, augmentée de moitié, de ce recueil originellement paru en 1663. Il comprend notamment le poème que La Fontaine avait consacré à Fouquet, ici intitulé « Élégie pour le malheureux Oronte », et des pièces de Boileau, Tallemant, mademoiselle de Scudéry, madame de La Suse, etc. Willems, n° 1387. » (Beaussant Lefèvre, SVV.)

« Ce recueil, évidemment sorti des presses elzéviriennes, contient entre autres pièces le Voyage de Chapelle et Bachaumont, quelques épîtres et satyres de Boileau, l’élégie de La Fontaine sur la disgrâce de Fouquet, etc. La première partie avait déjà paru séparément en 1664. Des exemplaires bien conservés valent 15 à 20 francs. » (Bérard, Essai bibliograhique sur les éditions des Elzéviers, 1822).

« Edition qui fait partie de la collection des Elzeviers. Joli volume supérieurement imprimé. Parmi les pièces nombreuses et bien choisies qui le composent, il faut remarquer la relation écrite par Montreuil du Voyage de la cour à la frontière d'Espagne, en 1660, pour le mariage de Louis XIV, des détails sur la querelle littéraire de Gilles Boileau et de Ménage ; les premières satires de Boileau (Nicolas) avec des variantes, etc, etc. » (Viollet Le Duc)

« C'est dans ce recueil, imprimé par les Elzeviers de Leyde, que parurent pour la première fois le Voyage de Chapelle et de Bachaumont, les premières Satires de Boileau, et notamment celle adressée à Molière, plusieurs pièces de La Fontaine, etc. » (Paul Lacroix, Dissertations bibliographiques)

Un exemplaire aux armes de Colbert de cette édition de 1667, s’était vendu 250 francs à la vente De Bure en 1853, n°1120 (Gustave Brunet). Notre exemplaire porte encore au crayon le prix de vente à l'époque de la reliure : 110 francs or.

BEL EXEMPLAIRE DE CE LIVRE PEU COMMUN PARFAITEMENT ÉTABLI AU MILIEU  DU XIXe SIÈCLE PAR DURU.

VENDU


vendredi 17 octobre 2014

La Pucelle de Voltaire (Louvain, 1755). Première édition désavouée par Voltaire. Reliure maroquin signée Godillot. Superbe exemplaire.



VOLTAIRE

LA PUCELLE D’ORLÉANS poème divisé en quinze livres par Monsieur de V. * * * (VOLTAIRE)

Louvain, 1755 [Grasset et Maubert, Francfort ? Genève ?]

1 volume in-12 (156 x 100 mm), 161 pages. Les dernières lignes sont trois lignes de points suivi des mots "caetera desunt".

Reliure janséniste plein maroquin vieux rouge, dos à nerfs, auteur, titre et millésime doré, tranches dorées, jeu de roulettes dorées en encadrement intérieur des plats, doublure et gardes de papier peigne (reliure signée GODILLOT, exécutée vers 1880/1890). Exemplaire finement relié, à l'état proche du neuf. Sans le feuillet de faux-titre.


PREMIÈRE ÉDITION CLANDESTINE DÉSAVOUÉE PAR VOLTAIRE.

Elle fut publiée sans son accord à Franckfort, correspondant bien à la première édition clandestine de la Pucelle désavouée par Voltaire et publiée sans son accord à Francfort.

Voltaire commence à rédiger La Pucelle en 1730 et en écrit les quatre premiers chants, pour les compléter jusqu'en 1762, année où il fait paraître la seule version officielle, en vingt-et-un chants. Entre-temps, de nombreuses versions clandestines ou non reconnues avaient vu le jour, à Genève, Paris, Amsterdam, Louvain, Londres, Glasgow, Kehl et même « Tabesterahn », « Conculix » ou « Corculia ». L'œuvre fit longtemps partie de l'Enfer de la Bibliothèque nationale de France.

Grasset, libraire de Lausanne, était venu, le 26 juillet 1755, offrir à Voltaire de racheter cinquante louis un manuscrit dont l'impression était commencée, et dont il montra une feuille manuscrite (lettre à d'Argental du 29 juillet). Mis en prison, Grasset avoua qu'il tenait cette feuille de Maubert ; capucin défroqué, interrogé à son tour, répondit qu'il l'avait reçue de Lausanne. Les magistrats de Genève conseillèrent à Grasset "de vider la ville", et déclarèrent à Maubert qu'on s'en prendrait à lui si la Pucelle était imprimée. Maubert et Grasset, sortis de Genève, n'avaient qu'à se moquer des magistrats. A la fin d'octobre, Voltaire apprit que la Pucelle était imprimée (lettre à d'Argental du 29 octobre et lettre à Thieriot du 8 novembre 1755). L'édition que je crois la première est intitulée La Pucelle d'Orléans, poème divisé en quinze livres, par M. de V***, Louvain, 1755, in-12, 161 pages. (cf. Oeuvre de Voltaire, notice sur La Pucelle, édition de Paris, Lefèvre, 1832, tome XI, pp. VII-VIII).

SUPERBE EXEMPLAIRE PARFAITEMENT ÉTABLI.

VENDU


lundi 13 octobre 2014

Les Quinze Joyes de Mariage par Antoine de La Sale. Edition moderne illustrée de 24 eaux-fortes par Maurice Leroy. 1 des 376 ex. numérotés sur vélin d'Arches.



[Antoine de LA SALE ou de LA SALLE]

LES QUINZE JOYES DE MARIAGE illustrées de compositions originales gravées sur cuivre à l'eau-forte par Maurice Leroy.

La Tradition, Paris, 1941

1 volume grand in-8 (29 x 20,2 cm), en feuilles, sous couverture imprimées à rabats, 170 pages. 24 eaux-fortes en couleurs dont 1 frontispice pleine page, les autres à mi-page. Superbe typographie en rouge et noir. Volume en parfait état, très frais. Etui de l'éditeur (quelques légères traces).

TIRAGE A 470 EXEMPLAIRES.

CELUI-CI, 1 DES 376 EXEMPLAIRES SUR VÉLIN D'ARCHES.


Une illustration charmante et finement gravée au service d'un texte classique efficace.

Les Quinze joies de mariage est un texte satirique français en prose publié anonymement au milieu du XVe siècle et attribué à Antoine de La Sale, qui présente un tableau plein d'humour et d'acuité des querelles et tromperies conjugales : la satire misogyne voisine avec une analyse impitoyable de l'aveuglement des époux placés dans des situations quotidiennes et concrètes.


L’auteur parodie un texte de dévotion populaire, les Quinze joies de la Vierge, et énumère en quinze tableaux les « joies », c’est-à-dire les affreux malheurs de l’homme pris dans la « nasse » du mariage, présenté comme la source de tous les maux domestiques, érotiques et autres, et surtout comme l'origine du malheur suprême de tout être humain : la perte de la liberté. Le ton est nettement misogyne et anti-féministe et s’inscrit dans une tradition médiévale qui remonte à saint Jérôme (notamment son Adversus Jovinianum) où les machinations et ruses féminines font le malheur de l’homme ; mais le mari est présenté comme un balourd sans imagination, « métamorphosé en âne sans qu'il soit besoin d'aucun enchantement », aussi coupable que son épouse, et qui a bien cherché son malheur : « Dieu n'a donné froid qu'à ceux qu'il sait assez chaudement emmitouflés pour pouvoir le supporter. » Le texte offre un tableau vivant et enjoué des pièges de la conjugalité, sans désir de corriger les mœurs, mais en jetant un regard ironique, toujours amusé. L’intérêt du texte tient en particulier à ce que chacun des quinze tableaux, mi-narratifs mi-satiriques, dans une langue proche de la langue parlée, est en soi une petite nouvelle avec de nombreux dialogues vifs et réalistes. L'aiguillage de la vérité générale vers la scène fictive est opéré par des adverbes comme le fréquent « à l'aventure » (par hasard en moyen français), qui signalent un changement de régime discursif au début de chaque tableau. (Wikipédia)

BEL EXEMPLAIRE.

VENDU


dimanche 5 octobre 2014

Les amours de Catherine de Bourbon, soeur du roi Henri IV, et de Charles de Bourbon, son cousin, comte de Soissons. Superbe édition bibliophilique par Georges Hurtrel. Maroquin doublé maroquin signé Garidel. Splendide exemplaire.



Alice HURTREL [en réalité Mlle Caumont de la Force]

LES AMOURS DE CATHERINE DE BOURBON soeur du roi et du comte de Soissons, par Mme Alice Hurtrel. Souvenirs du règne de Henri IV.

Paris, Georges Hurtrel, 1882

1 volume in-18 (15,5 x 12 cm), 218 pages. 10 gravures hors-texte dont 2 eaux-fortes et 8 bois gravés (ou gillotages) en camaïeu (noir sur fond beige). Nombreuses vignettes en noir dans le texte.

Reliure plein maroquin olive noire doublé maroquin rouge, dos à nerfs orné, triple filet doré en encadrement extérieur des plats, double filet doré sur les coupes, large jeu de roulettes et filets dorés en encadrement intérieur de la doublure de maroquin, gardes peigne, tranches dorées sur marbrure (reliure de l'époque signée GARIDEL). Exemplaire à l'état proche du neuf. Reliure superbement exécutée.

Tirage sur vélin fort et bien blanc (non numéroté).

Eaux-fortes par Adolphe Lalauze, dessins par Riester, Lalauze et G. Hurtrel. Gravures par Méaulle et Gillot. Direction artistique par Georges Hurtrel (éditeur). Il a été fait un tirage à 100 exemplaires sur Hollande de cet ouvrage. Notre exemplaire sur vélin a été tiré à petit nombre (1.000 ex.).


Alice Hurtrel était l'épouse de l'éditeur Georges Hurtrel. Elle a donné plusieurs ouvrages publiés par son mari (la chose étant plus pratique sans doute).

Roman historique qui conte les amours de Catherine de Bourbon, soeur de Henri IV, avec son cousin Charles de Bourbon, comte de Soissons. "La tendre affection qu'ils avaient l'un pour l'autre passa par de rudes épreuves et à travers bien des péripéties. Elle se brisa et se renoua plusieurs fois, pour se rompre enfin le jour où Henri IV obligea sa soeur à prendre pour époux le du de Bar." (extrait). Il s'agit en réalité d'extraits du livre rare publié au début du XVIIIe siècle par Mlle Caumont de la Force et intitulé Histoire secrète de Catherine de Bourbon, duchesse de Bar. Madame Alice Hurtrel ne doit de voir ici son nom affiché en grand qu'à la bienveillance de son mari éditeur.

SPLENDIDE EXEMPLAIRE EN MAROQUIN DOUBLÉ DE L'ÉPOQUE.

VENDU


jeudi 11 septembre 2014

Poésies badines et légères du XVIIIe siècle : La chasse de la puce, Babet la bouquetière, L'excocu, L'origine du cocuage, L'oye polluée, La savonnette, L'urinal, La voye du salut, La robe du capucin, Le mari qui n'en n'est pas la cause, le prélat sexagénaire, La femme gourmande, Rosine, Le lait du Jésuite, La culotte de St. Raymond, etc. Vers 1750. Bel exemplaire.



ANONYME [COLLECTIF]

RECUEIL DE NOUVELLES POÉSIES GALANTES, CRITIQUES, LATINES ET FRANÇAISES. Première et Seconde partie.

A Londres, s.n.,Cette présente Année [vers 1750]

2 parties en 1 volume in-8 (17 x 11 cm), (10)-192 et (1)-183-(3) pages. Pages de titres imprimées en rouge et noir.

Reliure plein veau de l'époque, dos à nerfs orné, décor à froid en encadrement des plats, roulette dorée, tranches jaspées. La première garde marbrée manque. Très bon état de la reliure (légères marques), intérieur frais. Reliure probablement hollandaise.

ÉDITION ORIGINALE DE CE RECUEIL DE POÉSIES PAILLARDES ET LÉGÈRES.

Ce recueil contient un très grand nombre de pièces libres en vers, la plupart anticléricales, badines voire érotiques, certaines à caractère scatologique. On y trouve aussi des pièces Gasconnes et des poésies en patois bourguignon attribuées à Piron père. On y croise aussi le nom de La Monnoye.

Certains bibliographes donnent la date de 1740, d'autres celles de 1765 ou encore 1780. S'ils avaient feuilleté attentivement le volume il y auraient trouvé la date de 1748 en note de bas de page. Compte tenu de la typographie, des ornements employés et de la reliure de cet exemplaire, nous pensons qu'il a été imprimé vers 1750 en Hollande.

"Recueil très libre et joliment imprimé" (catalogue de bibliothèque, 1776, qui donne la date de 1765 pour ce recueil).

"Très bon recueil en ce qu'il contient beaucoup de pièces peu connues, et entre autres, celles en patois bourguignon qui ont été attribuées faussement au père de Piron. Ce livre est assez rare pour être recherché" (Viollet-Le-Duc)
Il existe au moins deux éditions portant exactement le même titre et la même adresse. Leur contenu est agencé différemment.

On y trouve notamment des contes en vers : La chasse de la puce, Babet la bouquetière, L'excocu, L'origine du cocuage, L'oye polluée, La savonnette, L'urinal, La voye du salut, La robe du capucin, Le mari qui n'en n'est pas la cause, le prélat sexagénaire, La femme gourmande, Rosine, Le lait du Jésuite, La culotte de St. Raymond, etc. Ainsi que de très nombreuses épigrammes légères.

Référence : Nodier, Bulletin du Bibliophile, 1833, n°907 recueil "peu commun [...] fait par un homme d'esprit".

BEL EXEMPLAIRE.

VENDU


lundi 8 septembre 2014

Quinze poèmes d'Emile Verhaeren illustrés de 57 bois gravés par Frans Masereel (1917). Un des 190 exemplaires sur papier Fabriano.



Emile VERHAEREN / Frans MASEREEL illustrateur

QUINZE POEMES D’ÉMILE VERHAEREN illustrés de 57 gravures sur bois, dessinées et gravées par Frans Masereel et suivis d'un souvenir à Verhaeren par Octave Uzanne.

Edition Georges Crès et Cie, Paris, 1917

1 volume grand in-8 (27 x 20 cm), broché, CIII-(1) pages. Couverture crème imprimée en noir avec un bois gravé. Exemplaire non coupé, à l'état proche du neuf. Pages imprimées au verso seulement (sans retiration).

TIRAGE A 1.555 EXEMPLAIRES.

CELUI-CI, UN DES 190 EXEMPLAIRES SUR PAPIER FABRIANO.

Avec 15 ex. sur Japon et 1.350 ex. sur papier anglais.


« Il restera comme une des curiosités de sa bibliographie, dont la multiple splendeur est appréciée des bibliophiles contemporains qui possèdent déjà des belles éditions de Deman, de Georges Crès, de l'artiste Lucien Pissaro, celles illustrées par Odilon Redon et Georges Minne et tant d'autres, décorées avec un si pur éclat ornemental par l'excellent peintre Théo van Rysselberghe, l'ami, le compagnon de toujours, le maître portraitiste d'Emile Verhaeren. » (Octave Uzanne)


« La décision de la maison des éditions Georges Crès d'apporter le maximum de symétrie, de cohésion et d'équilibre à la physionomie typographique de ce noble livre par l'impression des vers « à la suite » aurait également trouvé une nouvelle justification dans la valeur puissamment décoratrice de son illustration. Le dessinateur belge Frans Masereel est un solide, synthétique et sobre xylographe, à la façon ingénue et fruste des vieux maîtres « graveurs-intalleurs » primitifs de l'école de Harlem. Son talent est complet, vigoureux, savant dans sa virtuosité de simplification et de naïveté. Ses bois gravés ont la mâle vigueur de ceux qui, aux premières heures de la xylographie massive, s'imprimaient, à grand renfort de bras, sur la rugosité des papiers à chandelle. Ces intailles sur bois ont la brutalité nécessaire, voulue, celle qui affirme l'intensité des beaux noirs et la valeur des blancs lumineux. Elles nécessitent des encrages à plein rouleau et répudient toute miévrerie dans leur entourage, soit dans les caractères typographiques qui doivent être forts et gras, soit surtout dans la valeur d'ensemble des pages qui, pour les habiller avec ampleur, doivent fournir un texte étoffé et nourri de lignes en formation compacte. L'art de Frans Masereel s'apparente au génie flamand d'Emile Verhaeren, tout en puissance et en franchise, souvent en violences et en rudesses. Les influences de ces deux modernes sont également lointaines et, s'il fallait indiquer la descendance de leurs véhémentes qualités ataviques, il conviendrait de remonter aux peintures turbulentes des anciens maîtres des Flandres en liesse. Il faudrait les apparenter à ceux qui vécurent aux temps des kermesses déchaînées, dont Verhaeren, en certaines parties de ses poèmes, a si prodigieusement évoqué les batailles sexuelles, les grossières ivresses, le tintamarre des ruts, des vociférations, des hoquets et des vomissements. Frans Masereel n'est pas sans rappeler Brakenburgh, Téniers et Jean Steen dans quelques-unes des pages illustrées de cet ouvrage, mais dans nombre d'autres le modernisme de sa vision des pays houillers et son individualité se font jour et témoignent de son indéniable originalité d'interprète conscient de la vie belge. » (Octave Uzanne)



BEL EXEMPLAIRE DE CE SUPERBE OUVRAGE.

VENDU


samedi 30 août 2014

Les Oeuvres de Monsieur Scarron (1712-1713) "Celui qui cy maintenant dort Fit plus de pitié que d'envie, Et souffrit mille fois la mort Avant que de perdre la vie." Superbe exemplaire en vélin hollandais de l'époque.



Paul SCARRON

LES ŒUVRES DE MONSIEUR SCARRON. Divisées en 6 volumes. Revues, corrigées et augmentées.

A Amsterdam, chez R. et G. Wetstein, 1712-1713

8 tomes reliés en 6 volumes in-12 (14 x 8 cm). 13 feuillets non chiffrés et 271-(5) pages pour le tome premier (premier volume), 288 pages pour le tome deuxième (premier volume), 286 pages pour le tome troisième (deuxième volume), 263 pages pour le tome quatrième (deuxième volume), 586 pages pour le tome premier du Virgile travesty (troisième volume), 359 pages pour le tome deuxième du Virgile travesty (quatrième volume), 622-(2) pages pour les tomes I et II du Roman comique (cinquième volume), 239 pages pour la première partie des Dernières Oeuvres (sixième volume) et 280 pages pour la seconde partie des Dernières Oeuvres (sixième volume). Eaux-fortes en frontispices et pour illustrer quelques pièces de vers (Virgile travesty). Le Roman comique porte un titre à la date de 1717 chez le même libraire.

Reliure uniforme plein vélin hollandais de l'époque, pièces de titre dorées sur fond ocre, tranches mouchetées. Exemplaire très frais à l'état proche du neuf.

NOUVELLE ÉDITION.


Cet ensemble contient des poésies diverses, des comédies, des nouvelles, le célèbre Virgile travesty en vers burlesques, le non moins célèbre Roman comique, etc.

Paul Scarron (1610-1660), célèbre cul-de-jatte poète et rimailleur qui ne remuait ni pied ni patte ... Époux de celle qui allait devenir Madame de Maintenon (1652). Grand satiriste, frondeur, insolent, tenant principal à son époque du comique burlesque et féroce, auteur de mazarinades, Scarron laisse une oeuvre touffue représentative du Grand Siècle.


SUPERBE EXEMPLAIRE PARFAITEMENT CONSERVÉ DANS SON SÉDUISANT VÉLIN DE L'ÉPOQUE.

VENDU