lundi 27 avril 2015

Vice et Vertu, Album de lithographies par Jules David (1836). Rare album moral de la période romantique.



Jules DAVID (peintre-lithographe)

ALBUM DE 12 LITHOGRAPHIES : VICE ET VERTU.

Paris, sans date (1836), Jeannin éditeur

1 volume in-folio (44 x 29 cm), titre, 12 lithographies, couvertures d'origine conservées. Complet. Lithographies en noir et blanc : 19 cm x 15 cm.

Reliure de l'époque demi-basane verte. Quelques frottements (petits manques de papier sur les plats) et rousseurs claires éparses sur le papier (dans les marges), lithographies en très bon état.


Album moral représentant en action les suites inévitables de la bonne et de la mauvaise conduite. 12 sujets composés et lithographiés par Jules David : Vagabondage (12 ans), Débauche (20 ans), Fainéantise (25 ans), Crime (35 ans), Opprobre (40 ans), Travail (20 ans), Etude (25 ans), Bonheur (30ans), Récompense (45 ans), Philanthropie (50 ans). 


Exemplaire de don de Monsieur Benjamin Delessert à Gustave Defos daté 16 aout 1837 (doré sur le premier plat). Ouvrage qui a obtenu le 1er prix proposé par Mr Benjamin Delessert, Président de la Caisse d’Épargne de Paris.

Ouvrage rare.

TRÈS BON EXEMPLAIRE.

Prix : 650 euros


jeudi 16 avril 2015

Un des plus beaux livres illustré par Chimot, sinon le plus beau : Parallèlement par Verlaine. 1 des 23 exemplaires d'artiste avec 4 états des planches. Planches et cuivre ajouté. Rare.



Paul VERLAINE - CHIMOT

PARALLÈLEMENT.

Paris, Société des Editions d'Art Devambez, 1931

1 volume grand in-4 (34 x 25,5 cm), (4)-147-(3) pages, en feuilles, emboîtage moderne (création Elsa Rambour) en papier décoré "parallèlement", doublure décorée, couverture refaite (muette). 23 eaux-fortes originales de Chimot, ici en 4 états. Épreuve ajoutée. Excellent état de l'ensemble.



PREMIER TIRAGE.

TIRAGE LIMITÉ A 213 EXEMPLAIRES SEULEMENT.

CELUI-CI, 1 DES 23 EXEMPLAIRES DE TÊTE SUR PAPIER JAPON ANCIEN A LA FORME RÉSERVÉS A L'ARTISTE ET A SES AMIS.


Ce rare tirage contient normalement le premier état des planches, le deuxième état avec remarques tiré en sanguine, le deuxième état avec remarques tiré en noir, l'état définitif, et, de plus, le dossier complet d'une planche (décomposition des couleurs).

Notre exemplaire porte le numéro IX (imprimé) et est signé au crayon violet par l'artiste. Il contient bien les 4 états des planches, mais il ne contenait pas le dossier complet de la décomposition d'une planche. Une planche ajoutée.


On joint à cet exemplaire la décomposition des couleurs en 3 planches pour Aphrodite de Pierre Louys (par le même artiste) ainsi que le cuivre original rayé pour cette même planche. Le tout étant du format de l'ouvrage de Verlaine.

Magnifique ouvrage illustré, l'un des plus beaux de l'artiste, entièrement conçu et réalisé sous sa direction. Les lettrines et ornements imprimés en rouge qui agrémentent le texte ont été gravés sur bois par André Lambert.

La consécration de Chimot fut son rôle de directeur artistique des Éditions d’Art Devambez. De 1923 à 1931, de son nouvel atelier parisien situé rue Ampère, il supervise l'édition de livres d'art illustrés par des artistes comme Pierre Brissaud, Edgar Chahine, Alméry Lobel-Riche, et Tsugouharu Foujita. Cependant, il se réserva des textes d'exceptions pour les illustrer lui-même, à savoir Les Chansons de Bilitis de Pierre Louÿs (1925), Les Belles de nuit de Maurice Magre (1927), et enfin Parallèlement de Paul Verlaine (1931).



"Pour célébrer la femme, Chimot (1880-1959), va s'inspirer d'œuvres littéraires réalistes ou sulfureuses qui répondent à ses propres aspirations. Leurs poèmes ou leurs textes l'inspirent car ils exaltent la séduction féminine, la passion absolue, le désir exacerbé, il s'y mêle érotisme, beauté sublimée, rêverie, fantasmes, plaisir, triomphe, mais aussi souffrances et humiliations. Derrière l'amour subi ou consenti, il y a une course effrénée à l'oubli. Chimot va devenir le chantre visuel insatiable de la Beauté, de la Volupté et de la Mort." J.-L. Bernard, Édouard Chimot 1880-1959 : bibliographie des œuvres illustrés, 1991.



"Paul Verlaine (1844-1896) publie Parallèlement à Paris, chez Léon Vanier, en 1889. Ce sera l'un des derniers grands recueils du poète, qui n'a plus que sept ans à vivre. Réduit à une misère noire depuis la mort de sa mère, trois ans plus tôt, détruit par l'alcool, il multiplie les séjours dans les hôpitaux. Sa poésie est pourtant reconnue depuis peu. Il est même devenu, à son corps défendant, un maître que se disputent décadents et symbolistes. Dans l'esprit de son auteur, ce volume, dont le projet remonte à 1885, s'inscrit dans un ensemble pensé et signifiant : « „Parallèlement“ à Sagesse, Amour et aussi à Bonheur qui va suivre et conclure » (Préface de l'édition de 1889). Au cœur de cette tétralogie de la conversion, le recueil est censé faire pendant aux trois autres, et notamment à Amour, dont il est contemporain : ainsi, dans l'Avertissement de l'édition de 1894, Verlaine le présente-t-il comme « l'enfer de son Œuvre chrétien ». Il s'agirait donc ici d'évoquer la « part maudite », de se livrer à la « confession de bien des torts sexuels ». D'où le titre, qui renverrait au conflit intérieur entre les deux voies antagonistes et « parallèles » : mysticisme et sensualité. Quant à savoir si cette dernière est vécue comme un péché odieux ou si elle est au contraire exaltée comme l'autre versant d'une personnalité ambivalente, il n'est pas certain que Verlaine n'entretienne pas volontairement l'ambiguïté. En dépit de ces déclarations programmatiques ou de ces constructions rétrospectives, Parallèlement regroupe des pièces d'époques et d'inspirations diverses. Les deux poèmes liminaires, « Dédicace » et « Allégorie », traitent, dans des tonalités différentes, du vieillissement et de la décrépitude, installant, d'emblée, le recueil dans un registre à la fois mélancolique et sarcastique. La première section, « Les Amies », réunit six sonnets érotiques écrits et publiés une première fois en 1867, puis une deuxième en 1884. "(Source : Encyclopédia en ligne).

Référence : Monod, 11116



EN TOUS POINTS SUPERBE ET RARE.

VENDU


Le Paroissien du Célibataire par Octave Uzanne (1890). 1 des 1.000 exemplaires sur vergé des Vosges. Jolie reliure de l'époque. L'ouvrage le plus intime voire le plus intimiste d'Octave Uzanne.



Octave UZANNE

LE PAROISSIEN DU CÉLIBATAIRE. Observations physiologiques et morales sur l'état du célibat, par Octave Uzanne. Illustrations de Albert Lynch gravées à l'eau-forte par E. Gaujean.

Paris, Ancienne Maison Quantin, May & Motteroz, 1890

1 volume in-8 (24,5 x 16,5 cm) de XXX-295-(1) pages. Frontispice, vignette de titre et 10 bandeaux gravés à l'eau-forte par Albert Lynch.

Reliure demi-maroquin bleu nuit à larges coins, dos à nerfs richement orné aux petits fers dorés (fer spécial au "livre"), relié sur brochure (reliure de l'époque non signée mais très fine). Exemplaire à l'état proche du neuf, tant au niveau de l'intérieur que de la reliure.


ÉDITION ORIGINALE.

Tirage à 1.100 exemplaires numérotés (1.000 ex. sur papier vergé des Vosges ; 25 ex. sur Chine ; 25 ex. sur Whatman et 50 ex. sur Japon).


CELUI-CI, 1 DES 1.000 EXEMPLAIRES SUR VERGÉ DES VOSGES.



A noter que sur les 10 bandeaux, 6 représentent de manière évidente Octave Uzanne lui-même, célibataire endurci pourtant âgé de seulement 39 ans au moment de cette édition. Mais Uzanne pose ici les bases de toute la sa vie amoureuse : profiter des femmes (des femmes des autres et des célibataires) plutôt que de se marier. Il tiendra cette ligne de conduite tout au long des années qui suivront. Le frontispice montre l'auteur à sa table de travail en train de se faire tourner  les pages de son Paroissien du célibataire par une jolie dame.

Voici le détail des chapitres : Qui vive ! - Traité du célibat et physiologie du véritable célibataire - De l'homme à femmes, du féministe et de l'amoureux par innéité, causerie du boudoir - Le nid du célibataire - Des filles, dames et damoiselles dans la vie de garçon - Des charmes et maléfices de la correspondance d'amour - Des rendez-vous, ruses et subterfuges dans la contrebande du mariage - Le jardin du monde, démonstration nécessaire des décors d'amour - La Bible de Satan ; Théorie des voluptés intimes - Le Miroir de l'éternel féminin, aphorismes, fragments et réflexions d'un gynépsychologue.

Avec Octave Uzanne il n'est pas aisé de savoir s'il faut prendre ce qu'il écrit pour argent comptant de premier degré ou bien fadaise, vanité ou encore fanfaronnade de second rayon. On a cependant, à la lecture de ce livre intime voire intimiste, l'impression que c'est ici et pas ailleurs qu'Octave Uzanne nous livre sa personne amoureuse et jouissante avec le plus de sincérité que dans aucun autre de ses livres. Ce qui en fait pour nous le livre-témoignage le plus précieux. Uzanne a-t-il jamais aimé vraiment un jour ? (aucune pièce manuscrite ne nous permet de le dire à ce jour n'ayant rien découvert à ce sujet dans sa correspondance).


BEL EXEMPLAIRE PARFAITEMENT ÉTABLI A L’ÉPOQUE DE MANIÈRE CLASSIQUE.

Prix : 700 euros


mercredi 15 avril 2015

Les Amours pastorales de Daphnis et Chloé, par Longus. Edition bibliophilique illustrée de 25 pointes sèches par Jean Dulac (1931). 1 des 35 ex. sur Japon impérial avec suites d'états et suite aquarellée. Rare.



LONGUS

LES AMOURS PASTORALES DE DAPHNIS ET CHLOÉ. Traduction de Jacques Amyot. Gravures au burin de Jean Dulac.

Se trouve à Paris, chez l'Artiste, 8 Rue Lacretelle.

1 volume in-8 (23 x 16 cm), 193-(1) pages et 25 pointes sèches de Jean Dulac dont 1 couverture et 1 page de titre, compositions à mi-pages, deux-tiers de pages et vignettes. Texte encadré d'un filet orange.


Reliure moderne bradel pleine chevrette blanche, tête dorée, tranchefiles main, non rogné, doublures et double-gardes de papier chamois (reliure Elsa Rambour). On joint les suites supplémentaires sous chemise cartonnée souple à dos carré de chevrette blanche coordonnée à la reliure, fermeture avec ruban blanc. Parfait état.


ÉDITION BIBLIOPHILIQUE IMPRIMÉE A SEULEMENT 340 EXEMPLAIRES.

CELUI-CI, 1 DES 35 EXEMPLAIRES SUR JAPON IMPÉRIAL, AVEC UNE SUITE D’ÉTATS (21 épreuves avant la lettre sur 25) ET L'ETAT DÉFINITIF.


EXEMPLAIRE ENRICHI D'UNE SUITE ENTIÈREMENT AQUARELLÉE A LA MAIN AU PINCEAU (suite non répertoriée) ET DE 5 ÉPREUVES D’ÉTAT AVANT LETTRE NON TERMINÉES NON RETENUES (refusées).


Cette édition, dont le texte a été établi sur celui publié par Léon Pichon en 1919, a été réalisée avec la collaboration de Marcel et Simone Valotaire. Elle a été imprimée, de juillet 1930 à avril 1931, pour la typographie par Coulouma à Argenteuil, et pour la taille-douce, par Vernant à Paris, Brunel, pressier.


Magnifique illustration de Jean Dulac, artiste renommé et typique de l'époque Art Déco. Il avait donné une année auparavant, sous le voile de l'anonyme, la sublime illustration érotique pour Nous Deux, l'un des plus beaux erotica de cette période, et dont le texte est attribué à Marcel Valotaire.

SUPERBE EXEMPLAIRE.

Prix : 1.800 euros


mercredi 8 avril 2015

Les Enfants terribles de Paul Gavarni. Premier tirage sur blanc de la suite de 49/50 lithographies en noir, avec 8 lithographies rehaussées à l'époque à l'aquarelle. Reliure de l'époque. Rare.



Paul GAVARNI

LES ENFANTS TERRIBLES.

1838-1842, imprimerie Aubert et Cie, chez Bauger rue du croissant, 16. Paris.

1 volume in-folio 35 x 27 cm, reliure de l'époque demi-cuir. Reliure frottée, coins usés, dos muet, intérieur frais. Chaque planche en noir est estampillée du timbre sec de "Bauger et Cie".

Suite de 49/50 lithographies originales en noir tirées sur blanc 34 x 26 cm. La lithographie n°50 manque pour que la série soit complète. Sans page de titre. Rassemblé tel quel à l'époque.



On joint 8 lithographies de cette même série, aquarellées et gommées à l'époque. Quelques défauts dans les marges (déchirures), papier teinté pour certaines. Détail des planches en couleurs sur simple demande.

PREMIER TIRAGE.

TIRAGE SUR BLANC.


La très belle suite Les enfants terribles, 50 lithographies, a paru entre 1838 et 1842. Les 7 premières furent déposées en 1838 et 1839, 41 en 1840 et 1841, les deux dernières en 1842. (Lemoisne, p. 126).


"Ce qui rendra l'oeuvre de Gavarni impérissable : cette vie intense, cette profonde connaissance de l'humanité" (Lemoisne)

"C'est aussi vers la même époque qu'il imagina un type resté proverbial : l'enfant terrible qui, naïvement indifférent aux cataclysmes qu'il peut déchaîner, dévoile toujours ce qu'il faudrait laisser ignorer, raconte ce qu'il faudrait taire. C'était une idée amusante et nouvelle que de montrer le féroce égoïsme de ces petits monstres, tranquilles et souriants dans leur inconscience. Il est vrai que, sous le crayon de l'artiste, ils sont si drôles que l'on finit par sourire au lieu de plaindre leurs victimes ; victimes que, du reste, le philosophe s'est complu à rendre peu sympathiques à côté de ces tyrans enfantins. [...] Cette série de dessins découle en droite ligne de ses belles études d'enfants de 1834 ; et, cependant, tout en gardant les qualités de celles-ci, montre bien, par le dessin plus libre, plus audacieux, plus cursif, tout le chemin parcouru." (Lemoisne)


Référence : Paul-André Lemoisne, Gavarni peintre et lithographe. Paris, Floury, 1924.

BON EXEMPLAIRE DE CE RARE PREMIER TIRAGE SUR BLANC.

Prix : 850 euros


mercredi 1 avril 2015

Alexandre Lunois (1863-1916), peintre, graveur et lithographe par Edouard André (Paris, H. Floury, 1914). Un des 50 exemplaires de tête sur Japon ancien avec double état des estampes et une estampe ajoutée. Belle reliure de Samblanc. Rare.



Edouard ANDRÉ

ALEXANDRE LUNOIS PEINTRE, GRAVEUR ET LITHOGRAPHE par Edouard André. Etudes sur quelques Artistes Originaux.

Paris, H. Floury, 1914

1 volume in-4 (26,5 x 21,5 cm), 246-(6) pages. Nombreuses illustrations hors-texte, en noir et en couleurs, suivant différentes techniques (lithographies en noir, en couleur, eaux-fortes et pointes sèches).

Reliure de l'époque demi-maroquin vert à coins, filets dorés sur les plats, dos à nerfs orné d'un jeu de cinq filets concentriques en encadrement des caissons, tête doré, non rogné (relié sur brochure), couverture illustrée conservée (neuve). Très bel état, infimes frottements aux coins et légère décoloration du maroquin à quelques endroits (coins), quelques planches brunies. Reliure très élégante non signée mais une note au crayon indique qu'elle est de Charles de Samblanc. Le prospectus de 4 pages est relié à la fin.

ÉDITION ORIGINALE.

UN DES 50 EXEMPLAIRES DE TÊTE SUR JAPON ANCIEN, AVEC UN DOUBLE ÉTAT DES ESTAMPES HORS-TEXTE.


EXEMPLAIRE ENRICHI D'UNE POINTE SÈCHE ORIGINALE SUPPLÉMENTAIRE EN PREMIER ÉTAT AVANT LETTRE ET TIRÉE EN BISTRE (portrait de jeune fille - voir photo ci-dessus - p. 20).


"Alexandre Lunois est de naissance parisienne, mais de souche normande. L'observateur, doué d'un rien de malice caustique et d'un soupçon de finesse avertie, atteste ces origines dans ses oeuvres. Il a, du Parisien, l'esprit railleur et curieux, et son intelligence est rompue à toutes subtilités du métier, comme les vieux Normands se complaisent aux difficultés et arguties. Mais Lunois n'est pas un parisien d'annexion, il a vu le jour dans le vieux Paris historique, le vieux Paris dont chaque rue évoque un lambeau d'histoire, dont chaque maison offre le florilège de cent anecdotes vivantes. [...]" (extrait)


"Tout jeune, je lisais l'admirable Constantinople de Théophile Gautier, dont les mots semblent autant de touches de couleurs dans un pittoresque paysage, et, dans ces rais de lumière, apparaissaient à mes yeux émerveillés et Péra et la Corne d'Or avec les minarets innombrables et ses mille coupoles et les clochetons bulbeux, toute cette vision de l'Orient somptueux. Je faisais aussi mes délices d'Eugène Fromentin..." (Alexandre Lunois).

Alexandre Lunois est par excellence l'artiste de la femme et de l'Orient, son oeuvre est vaste et colorée. Il a participé à l'élaboration de deux ouvrages importants publiés par Octave Uzanne : Les Contes Choisis de Maupassant (1892) où il illustre le conte intitulé L’Épave et L'Effort d'Edmond Haraucourt (1894) où il illustre La fin du monde. Il meurt en 1916 âgé de 53 ans.

BEL EXEMPLAIRE FINEMENT RELIÉ DU RARE TIRAGE SUR JAPON ANCIEN.
VENDU