vendredi 23 juin 2017

J. Prevost. Un Tour en Irlande (1847). Évocation de l'Irlande historique et géographique de l'époque. Bel exemplaire.


PREVOST, J. (LE COMTE JOSEPH D'AVEZE).

UN TOUR EN IRLANDE. Paysages. Antiquités. Scènes de mœurs. Coutumes. Traditions. Légendes. Biographies. etc. Deuxième édition.

Paris, Librairie d'Amyot, 1847

1 volume in-8 (22,5 x 13,5 cm) de 444 pages.

Reliure anglaise de l'époque signée Hollings. Demi-veau brun, dos à faux-nerfs richement orné, pièce de titre de maroquin rouge, tranches marbrées. Quelques rousseurs. Reliure légèrement frottée, coins légèrement usés, un coin déformé, dos très décoratif, intérieur très frais.

Deuxième édition, la première sous ce titre de ce livre initialement paru en 1845 chez Curmer sous le titre l'Irlande au XIXe siècle.


Ouvrage qui se présente sous la forme de 20 longues lettres adressées à divers correspondants. "J. Prevost visita l'Irlande dans les années 1840 à la veille de la Grande Famine. Il nous laisse des comptes rendus fort détaillés de ses périples aux quatre coins du pays. Sur l'évocation de l'Irlande historique et géographique de l'époque, il greffe des portraits fort vivants des Irlandais eux-mêmes, allant de Daniel O'Connell à la paysannerie. Ses écrits sont imbus d'une admiration sans bornes pour l'Irlande et les Irlandais, ainsi que, de façon symétrique, d'une critique parfois féroce de l'Angleterre, source pour lui des nombreux maux de l'Irlande. Il conviendrait, sans doute, de situer ces textes dans le contexte de l'identité de Prévost lui-même : citoyen français, grand admirateur des idéaux de la Révolution française et critique acharné de l'Angleterre, ennemie de tous temps de sa patrie bien-aimée." (Grace Neville, traduction).


"Un Tour en Irlande, a work of 444 pages, consists of a series of twenty letters of varying length, the earliest of which is dated 8 September 1843, reputedly sent from Ireland by Prévost to a series of high-status personages in Paris. These include journalists like ‘M. le Directeur de la Revue de Paris’ and ‘M. le Rédacteur du Constitutionnel’ and other eminent public figures like ‘M. d’Hérambault, membre de la Chambre des Députés’, ‘M. F. Halevy, membre de l’Institut’, ‘M. E. Herbet, sous-directeur des Affaires Étrangères, ex-consul de France à Dublin’, ‘M. Gustave de Beaumont, membre de l’Institut et de la Chambre des Députés’ and ‘M. le baron Taylor’. The final letter is to no less a personage than Victor Hugo himself (described grandiloquently as “pair de France, membre de l’Académie Française”, Un Tour en Irlande, p. 406). These letters recount the author’s extended tour of Ireland (he states his intention of devoting several weeks to the north and west alone, Un Tour en Irlande, p. 292) which started in Dublin in September 1843. He indicates the precise time of his earlier departure from London: 29 August at 10 h 30 (Un Tour en Irlande, p. 2). He winds his way to Cork, Limerick, the midlands, Belfast, Londonderry (as he calls it), Sligo before abruptly setting down his pen in Galway. L’Irlande au dix-neuvième siècle recounts a tour of Ireland that started in Cork and ended also in the West. The conclusion includes a short list of details covering midland and mid-northern counties summarily dismissed as “plusieurs comtés moins intéressants que ceux que nous avons parcourus” (L'Irlande au dix-neuvième siècle, p. 125). Included in this second work are sixty-two full-page prints of Irish landscapes attributed to W.H. Bartlett." (Grace Neville).


Référence : Grace Neville, "Cette contrée méconnue et si souvent outragée” : Towards an analysis of the writings of J.-J. Prévost, a traveller in mid-nineteenth century Ireland ", Cycnos, Volume 15 n°2, mis en ligne le 09 juillet 2008.

BEL EXEMPLAIRE DE CET OUVRAGE PEU COMMUN.

Prix : 250 euros


mercredi 21 juin 2017

Bouquineurs et Bouquinistes. The Book-Hunter in Paris (1893) by Octave Uzanne. With a Preface by Augustine Birrell. (illustrations par Emile Mas). First printing (Londres). Bel exemplaire.


Octave UZANNE

THE BOOK-HUNTER IN PARIS. Studies among the bookstalls ans the days by Octave Uzanne. With a Preface by Augustine Birrell. (illustrations par Emile Mas).

Elliot Stock, London, 1893

1 volume in-8 (23,5 x 17 cm) de XII-232-(3) pages. Nombreuses petites vignettes en noir dans le texte.

Reliure éditeur pleine toile marron avec vignette contrecollée sur le premier plat. Exemplaire très frais. Petite fente de la toile à l'extrémité du mors inférieur, coins légères marqués, bonnes coiffes, charnières intérieures fragiles. Papier vélin teinté. 

FIRST PRINTING, FIRST EDITION.


Il s'agit du premier tirage pour l'Angleterre. Un tirage à 25 exemplaires seulement porte l'adresse de McClurg à Chicago. Tous les volumes sortent des presses de Londres. Il existe pour cette édition des cartonnages de couleur rouge, bleue, vert et marron (2 types référencés).


"These vocal days, when there are books about almost everything under the sun, no one need wond er that so quaint a fraternity as the stall-keepers on the quays of the Seine should have a volume all to themselves. They have a place in French history, these men; their trade, which by the beginning of the seventeenth century had learnt to cluster round the Pont Neuf, has traveled through vicissitudes peculiar to itself, and survived revolutions destructive of interests vaster than its own; these humble vendors of old books have been proclaimed as nuisances, obstructing the highway, denounced as receivers of stolen goods, and informed against as cheapeners of the well-housed stock of the authorized booksellers who kept shop, and paid rent, rates, and taxes. M. Uzanne makes us acquainted with the precise terms of royal edicts and decrees leveled at the heads of these open-air traders, who, however,as was indeed befitting, seem usually to have had friends at Court, who managed to prevent such an administration of the law as must have exterminated the whole tribe." ; Selected chapters: The Stall-keepers of To-day. Characters and oddities -- No prevalent type - The shoeblack as bookseller - Chevalier -- Corroenne -- Vaisset -- Gallandre -- Rigault and the Revue des Buloz -- Antoine Laporte -- Humel -- Jacques -- Chanmoru -- His projects for the reform cf the bookstalls--His notices to customers and others--A reminiscence of the siege of Paris--Jean Frollo on Chanmoru--A new way of beginning -- A find and a bargain--Schanne on another new departure -- Ferroud -- Rosselin -- The dealer in spectacles -- Tisserand -- Book-hunters and Book-huntresses. Characters and faces -- The chase is the image of war -- The passion in different forms -- Delights of book-hunting -- -The scarcity of bargains, and the reason why - - The art of dressing a stall -- Certain books for certain classes -- The book-huntress -- -Learned ladies -- The student -- Gausseron's experience -- The woman of fashion never goes book-hunting -- The priests -- The casuals -- The wealthy collecto r -- Hunting by catalogue -- Amddde Pommier -- Some noted book-lovers -- Hippolyte Rigault on the love of books -- Bibliophile Jacob as described by Du Seigneur -- His store-room -- Pere Rembrandt -- Fillet's enormous library -- Boulard's 300,00 0 books -- General Pittid -- Chantelauze -- Champfleury -- Feuillet de Conches -- Michel Chasles -- Captier -- Xavier Marmier -- His will -- Anatole France -- Fontaine -- Comte de Toustain -- Mouton- Duvernet -- Delzant and his books on happ iness -- Du Desert -- Making up sets -- Droz and the Templars -- Humbert -- Huysmans -- A batch of book-hunters -- Grand-Carteret -- Demand for specimens of good printing -- Dr. Nicholas -- Chineurs -- Guffroy -- Morel, otherwise Chipo teau -- The humbler book-hunters -- The Book-stealers. Notes and observations -- The lowest depths of thieving -- Breaking into the boxes -- Thefts in the daytime -- Robbery made easy -- The thief's devices -- A conspiracy among the book-binders -- Jules Levy's mistake -- The ' incomplete copy' swindle -- People who require watching -- The Physiology of the Bookstall-keeper. His origin and his career -- The old class of stall-keepers -- The introduction of the fixed boxes etc."


Ce volume a paru la même année que l'édition originale française : Bouquinistes et Bouquineurs, Physiologie des Quais de Paris, du Pont Royal au Pont de Sully (Paris, Ancienne Maison Quantin, 1893). Ce volume avait été imprimé à 1.600 exemplaires. Octave Uzanne dresse ici un historique anecdotier des bouquinistes de Paris, notamment ceux encore en activité ou qui l'ont été après la second Empire. Octave Uzanne aura retenu bien souvent des anecdotes graveleuses voire douteuses concernant bon nombre de ces hommes du livre, pour certains rudement traités. C'est le bouquiniste-bibliographe Antoine Laporte (maltraité plus qu'à son tour) qui répondra à ce livre par un pamphlet intitulé "Les bouquinistes et les quais de Paris tels qu'ils sont : Réfutation du pamphlet d'O. Uzanne." (Paris, chez tous les bouquinistes des Quais, 1893).


BEL EXEMPLAIRE DANS SON CARTONNAGE ÉDITEUR TRÈS BIEN CONSERVÉ.

Prix : 250 euros


Pierre Valdagne et Balluriau. Les Minutes Parisiennes. 4 heures. L'Essayage. 1 des 108 exemplaires sur Chine. Rare.


VALDAGNE, Pierre. BALLURIAU, illustrateur.

LES MINUTES PARISIENNES. 4 HEURES. L'ESSAYAGE. Illustrations de Balluriau gravées sur bois par Beltrand et Dété.

Paris, Librairie Ollendorff, 1901

1 volume in-12 (16,5 x 12,2 cm), broché, 123 pages. Illustrations dans le texte et hors-texte en noir. Excellent état. En grande partie non coupé. Aucune rousseurs. Couverture illustrée par Auguste Lepère.

ÉDITION ORIGINALE.

TIRAGE DE LUXE A 136 EXEMPLAIRES.

CELUI-CI, 1 DES 108 EXEMPLAIRES SUR PAPIER DE CHINE.

Il a été tiré 28 exemplaires sur papier du Japon.


Les essayages des dames parisiennes. Belle dames et bonnes cocottes. Femmes du monde et femmes légères, les maris et les amants qui attendent patiemment, etc.

BON EXEMPLAIRE DU TIRAGE SUR PAPIER DE CHINE.

Prix : 120 euros



Maurice Guillemot et Jeanniot. Les Minutes Parisiennes. 8 heures. Dîners Parisiens. 1 des 108 exemplaires sur Chine. Rare.


GUILLEMOT, Maurice. JEANNIOT, illustrateur.

LES MINUTES PARISIENNES. 8 HEURES. DÎNERS PARISIENS. Illustrations de Jeanniot gravées sur bois par Beltrand et Dété.

Paris, Librairie Ollendorff, 1901

1 volume in-12 (15,5 x 11,8 cm), broché, 69-(2) pages. Illustrations dans le texte et hors-texte en noir. Excellent état. En grande partie non coupé. Aucune rousseurs. Couverture illustrée par Auguste Lepère.

ÉDITION ORIGINALE.

TIRAGE DE LUXE A 136 EXEMPLAIRES.

CELUI-CI, 1 DES 108 EXEMPLAIRES SUR PAPIER DE CHINE.

Il a été tiré 28 exemplaires sur papier du Japon.



Évocation des dîners parisiens de début de soirée. Ceux allant au théâtre, les trottins, les dîners littéraires, les sociétés d'hommes de lettres et d'artistes, etc.

BON EXEMPLAIRE DU TIRAGE SUR PAPIER DE CHINE.

Prix : 120 euros



mardi 20 juin 2017

Octave Uzanne. Instantanés d'Angleterre (1914). La vie à Londres à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle. Bel exemplaire. Peu commun.


UZANNE, Octave.

INSTANTANÉS D'ANGLETERRE. Le Cinéma d'un Nomade. Londres et sa vie sociale. Spectacles mondains, sportifs et militaires. L'art et les artistes. Types populaires. La Femme à Londres. Mœurs britanniques. Paysages et Pèlerinages.

Paris, Payot, 1914

1 volume in-12 (18,7 x 12,7 cm) de XLVIII-317-(1) pages.

Reliure de l'époque demi-chagrin marron, tête dorée, relié sur brochure, les deux plats de couverture imprimés en noir sur papier rouge parfaitement conservés. Excellent état. Dos uniformément éclairci. Ensemble très frais. Vignette de Nicholson sur le titre et sur le dernier feuillet.

TIRAGE A 1.815 EXEMPLAIRES.

CELUI-CI, 1 DES 1.800 EXEMPLAIRES SUR VÉLIN TEINTÉ.



Très intéressant volume dans lequel l'auteur se livre personnellement. Ce sont les souvenirs de ses nombreux voyages à Londres durant sa jeunesse (études) et ensuite qui forment le corpus de ce volume publié initialement en partie dans un ouvrage publié en 1898 et intitulé les Types de Londres (le texte a été réactualisé pour aller jusqu'aux années 1900).

Octave Uzanne professa toujours haut et fort tout au long de sa vie son anglophilie démesurée. Ce qui ne l'empêche pas de se moquer parfois.

"Lorsque pour la première fois, je pris pied sur le sol britannique, je n’étais encore qu’un écolier envoyé par sa famille outre-manche afin de se perfectionner dans la langue de Dickens et de Disraëli et d’acquérir, par l’adaptation au milieu, ces dons d’initiative et de self-government de soi-même, ces nobles vertus d’indépendance pratique dont, nous semble-t-il, nos voisins britanniques possèdent, plus que toute autre nation, le généreux privilège. Je connus alors old England, la vieille Angleterre du milieu de l’Ere de Victoria, celle qui fut si curieusement exprimée par Tackeray, Wikie Collins, Douglas Jerrold, par l’inimitable Boz, comme on nommait l’auteur de Barnaby Rudge, et qu’illustrèrent aussi les verveux croquis de notre trop abodant Gustave Doré. C’était peu avant la cruelle guerre 1870-1871 [...] Je fus – pourquoi ne le confesserais-je point – sincèrement, profondément anglophile, par goût de libéralisme intégral et d’indépendance d’action, anglophile raisonné plutôt qu’anglomane. J’appréciai l’excellence de l’existence et des milieux britanniques par tous les sens, et surtout en raison du culte que je professe pour l’individuelle liberté, la seule qui vaille qu’on la recherche et qu’on en jouisse avec tout le confortable qu’elle procure. Cette liberté, à vrai dire, ne trouve à s’exercer dans toute sa plénitude et toute son étendue qu’en pays de langue anglaise et principalement dans la métropole de l’Empire britannique. Je goûtai avec une rare satisfaction quiétude de la vie at home, les facilités offertes au bachelor gentleman, au célibataire exempt de tout lien, aussi bien pour le boarding, à la ville et à la campagne, que pour l’admission dans les clubs les plus divers et la facilité de se créer, n’importe où et instantanément, un home bien à soi, avec attendance et tous moyens de réception et de repas soignés. J’appréciai même la cuisine anglaise, si dédaignée de mes compatriotes, celle surtout du vieux temps, comme on la savourait encore en 1880, à la Taverne de Simpson, dans le Strand et qui était si riche en poissons incomparables, en viandes bien saisies, en potatoes nature, en greens appréciables, en Chester ou Stilton de bonne provenance et en Puddings de l’ancienne école culinaire : Rolly-Polly, Apple Tart, Gooseberry ou Rhubarbe pies que sucrait savoureusement le yellow sugar ou la cassonade, sans parler, comme boisson, des vieilles ales dont le bouquet était si étrangement caractéristique et aussi sans évoquer les Claret, les Port Wines, les Sherry d’origine et les bouteilles magnum de champagne extra dry. Je connus vers 1880 à 90 dans un Londres intimement plus pacifique que celui d’aujourd’hui, toute une génération d’érudits, d’artistes et de littérateurs qui voulurent bien se disputer l’honneur de recevoir dans tous leurs clubs et maisons privées le Prince des Bibliophiles, - comme ces aimables hôtes voulaient bien me qualifier alors." (extrait).



BEL EXEMPLAIRE DE CE LIVRE PEU COMMUN EN BONNE CONDITION.

Prix : 150 euros



Octave Uzanne. Les Zigzags d'un Curieux (1888). Frontispice de Félix Buhot. Exemplaire offert par l'auteur à Francisque Sarcey. Reliure plein maroquin rouge de l'époque.


Octave UZANNE

LES ZIGZAGS D'UN CURIEUX. Causeries sur l'art des livres et la littérature d'art par Octave Uzanne.

Paris, Maison Quantin, 1888

1 volume in-12 (18 x 13 cm) de 307 pages. Frontispice par Félix Buhot.

Reliure de l'époque plein maroquin lie de vin à gros grain, filets dorés en encadrement des plats, dos à faux-nerfs avec filets dorés, tête dorée, relié sur brochure. Excellent état. Les couvertures du broché n'ont pas été conservées. 


ÉDITION ORIGINALE.

TIRAGE A 1.065 EXEMPLAIRES.

CELUI-CI, 1 DES 1.000 EXEMPLAIRES SUR PAPIER VERGÉ DE HOLLANDE. (non numéroté).


Le détail du tirage est le suivant : 1.000 ex. sur vergé de Hollande, 30 ex. sur Whatman, 30 ex. sur Japon et 5 ex. sur Chine (non mis dans le commerce).


EXEMPLAIRE DE DÉDICACE OFFERT PAR L'AUTEUR OCTAVE UZANNE A FRANCISQUE SARCEY.

Le présent volume, offert broché, témoigne de l'amitié entre le jeune homme de lettres reconnaissant Octave Uzanne (1851-1931) et l'éminent critique dramatique et journaliste installé Francisque Sarcey (1827-1899).

Outre un zigzag initial par Octave Uzanne (présentation du volume), on trouve dans ce volume les chapitres suivants : Les écrivains, le public et la réclame - Les Femmes bibliophiles -  Causons gravure (Henri Beraldi) - Les publications posthumes - A travers l'oeuvre de Honoré de Balzac - Les Bibliophiles collectionneurs - L'Hôtel Drouot et la curiosité - Les amateurs d'autographes.


Ce volume achevé d'imprimer le 15 mai 1888 regroupe des textes publiés pour la première fois dans la revue d'Octave Uzanne Le Livre entre le 1886 et 1888. Il est le pendant de Nos amis les livres paru deux ans plus tôt en 1886 et construit sur le même modèle (articles d'Octave Uzanne extraits du Livre entre 1884 et 1886).

Provenance : Francisque Sarcey (broché). Ex libris gravé (nom gratté). René Balland (ex libris gravé, 1954).


BEL EXEMPLAIRE EN PLEIN MAROQUIN.

Prix : 350 euros

lundi 19 juin 2017

Barral. Le Bon Fermier. Aide-Mémoire du Cultivateur. 1876. Vie rustique. Agriculture. Elevage. Bon exemplaire.


BARRAL, J. A.

LE BON FERMIER. Aide-Mémoire du cultivateur. Ouvrage contenant la description des travaux de culture à exécuter chaque mois, l'indication des soins à donner au bétail, toutes les tables usuelles nécessaires à l'agriculture, le commerce, la chimie, la physique, la météorologie, la mécanique agricole, la revue agricole de chaque année, par J. A. Barral, secrétaire perpétuel de la Société centrale d'agriculture de France, et pour la Revue agricole de 1875, par MM. Gayot, Heuzé, Marié Davy, De Céris, etc. Edition de 1876.

Paris, Librairie Agricole de la Maison Rustique (1876)

1 fort volume in-12 (18,5 x 12 cm) de 1.495 pages, avec de nombreuses vignettes dans le textes, tableaux, etc.

Reliure de l'époque demi-basane vert sombre. Usures aux coins, reliure frottée, néanmoins solide et décorative. Intérieur frais avec rousseurs habituelles et quelques taches sans gravité. Bon papier fin.


NOUVELLE ÉDITION.


Ce copieux volume se divise en XVIII livres : Travaux agricoles des mois (livres I à XII), le Calendrier, Mesures et tables usuelles, Commerce agricole, Aide-Mémoire de chimie agricole, Physique et Météorologie agricole, Mécanique agricole. On trouve à la fin une table des matières et une table des gravures.


La première édition de cet ouvrage date de 1861. Jean-Augustin Barral est né le 31 janvier 1819 à Metz (Moselle) et est mort à Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne) le 10 septembre 1884. Il était chimiste, physicien et agronome. On lui doit notamment la découverte de la nicotine (alors qu'il est employé à l'administration des tabacs).


Cet ouvrage très détaillé, à destination des exploitants agricoles, précise tout ce que devait savoir un bon fermier (à savoir un propriétaire de ferme et non un simple manouvrier ou commis de ferme qui de toute évidence rarement savait lire).

BON EXEMPLAIRE DE CET USUEL DESTINÉ A ETRE MANIPULÉ TEL UN MANUEL PRATIQUE QUOTIDIEN ET UN ALMANACH.

Prix : 140 euros


samedi 17 juin 2017

Remy de Gourmont. André Deslignères. Le Pèlerin du Silence (1921). 1/40 ex. sur Japon. Reliure attribuée à René Kieffer. Rare. Symbolisme.


GOURMONT, Remy de. DESLIGNERES, André (illustrateur).

LE PÈLERIN DU SILENCE. Le Fantôme, Le Château singulier, Le Livre des Litanies, Théâtre muet, Pages retrouvées. Illustrations de Deslignères. 40 bois originaux.

Collection Marpon & Cie, Paris, 1921

1 volume petit in-4 (21 x 17,5 cm) de 240-(5) pages.

Reliure de l'époque demi-maroquin vert à larges coins, papier main sur les plats, dos à quatre nerfs saillants, décor doré au centre du dos, tête dorée, non rognée, couvertures imprimées saumon conservées en excellent état. La reliure n'est pas signée mais sort très probablement des ateliers parisiens de René Kieffer. Dos uniformément viré au brun. Légers frottements. Intérieur parfait. Bel exemplaire très frais.


NOUVELLE ÉDITION REMARQUABLE POUR LES 40 JOLIS BOIS ORIGINAUX DE DESLIGNERES.

TIRAGE A 1.200 EXEMPLAIRES.

CELUI-CI, 1 DES 40 EXEMPLAIRES DE TÊTE SUR JAPON.

Avec 60 exemplaires sur Hollande Van Gelder et 1.100 exemplaires sur vergé d'Arches.


Ce volume sort des presses de l'Imprimerie d'Art "Le Croquis" à Paris (6 septembre 1921).

Le Pèlerin du Silence a paru pour la première fois au Mercure de France en 1896, orné d'un frontispice d'Armand Seguin. Ce recueil regroupait des textes parus séparément entre 1890 et 1894.

"Samedi matin [janvier 1911]. Dans le volume, le Pèlerin est une des seules choses qui m'aient plu toujours. Je l'avais relu dans la Revue où il a paru, avant de vous connaître, et quand je vous ai connue, quand je vous ai aimée, j'ai souhaité que vous y trouviez un plaisir. Je crois vraiment que ce petit morceau est quelque chose de bien fait pour agir sur la sensibilité, même pour la seule musique des phrases. Je me souviens encore du plaisir avec lequel je l'ai écrit. Mais vous me le redonnez tout embelli de votre plaisir, à vous, et voilà qu'il m'est plus cher, comme une chose que vous avez touchée de votre âme, et qui en garde le parfum (Lettres intimes à l'Amazone, p. 197)."


L'ensemble de ces textes transpire la sensualité. La sensualité des images (Desligneres) comme la sensualité des mots (De Gourmont).

Rémy de Gourmont (1858-1915), profond érudit, est ici le poète symboliste par excellence, et Le Pèlerin du silence, qu’il dédie à son ami Mallarmé, en est l’hermétique illustration.

TIRAGE RARE DE CETTE SUPERBE EDITION ILLUSTRÉE.

Prix : 250 euros


jeudi 15 juin 2017

Adelaïde Celliez. Les Reines d'Espagne et de Portugal (Lehuby, vers 1855). Bel exemplaire. 16 portraits en pieds des reines.


CELLIEZ, A. (Mlle).

LES REINES D'ESPAGNE SUIVIES DES REINE DE PORTUGAL. Par Mademoiselle A. Celliez, auteur des Reines de France, des Reines d'Angleterre et des Saintes de France.

Paris, Lehuby, s.d. (vers 1855)

2 parties en 1 volume grand in-8 (27 x 18,5 cm) de V-278 et 361 pages. 16 lithographies sur fond teinté hors-texte.

Reliure de l'époque demi-chagrin marron, dos à faux-nerfs orné à froid et de fleurons dorés, plats de toile chagrinée marron estampée de filets à froid en encadrement, toutes tranches dorées, gardes et doublures de papier moiré blanc. Coins légèrement frottés, sinon excellent état, reliure très fraîche, intérieur sur beau papier blanc satiné, pratiquement sans rousseurs. Légères traces sombres sur les doublures et les gardes de papier moiré. Les serpentes sont brunies. La première serpente manque.


ÉDITION ORIGINALE.

Les portraits sont ceux de : Placidie impératrice, Goiswinthe, Uraque de Castille, Bérengère, Blanche de Bourbon, Catherine de Foix, Marguerite de Valois, Isabelle de Portugal, Isabelle de Castille, Germaine de Foix, Jeanne la Folle, Isabelle de Valois, Isabelle de France, Marie-Louise de Savoie, Elisabeth Farnèze, Louise de Parme.


Ouvrage écrit pour la jeunesse dorée du milieu du XIXe siècle, celui-ci, comme les autres de Mademoiselle Adélaïde Celliez, est très bien écrit et superbement illustré, à destination des yeux chastes et chrétiens des petits privilégiés de la caste monarchique ou de la bourgeoisie aspirante.


BEL EXEMPLAIRE.

Prix : 140 euros


mercredi 14 juin 2017

Album d'épreuves pour Un cas de rupture d'Alexandre Dumas fils (1892). Bel exemplaire relié par Emile Carayon. Ensemble unique pour cette édition artistique dirigée par Octave Uzanne.


DUMAS Fils, Alexandre. COURBOIN, Eugène. UZANNE, Octave.

[UN CAS DE RUPTURE. Illustrations page à page par Eugène Courboin.]

[Paris, Ancienne Maison Quantin, 1892.]

1 volume in-4 (32 x 24,5 cm) de 59 feuillets comprenant 103 dessins pleine page dont 7 tirages photographiques contrecollés (épreuves identiques à ceux tirés à part sur papier vélin). Soit un ensemble de 96 dessins différents tirés en héliogravure.

Reliure de l'époque demi-maroquin rouge à la bradel, dos lisse, auteur et titre dorés. Reliure signée E. CARAYON. Excellent état. Infimes marques à la reliure. Intérieur frais.

PREMIER TIRAGE.

ALBUM UNIQUE CONSTITUÉ DE TIRAGES A PART DE L’INTÉGRALITÉ DES ILLUSTRATIONS DU VOLUME (à l'exception des illustrations de couverture, du faux-titre et du titre, qui n'ont pas été rassemblées ici).

SUPERBE ILLUSTRATION D’EUGÈNE COURBOIN.


Ce volume a été publié sous la direction artistique d'Octave Uzanne et achevé d'imprimer le 25 octobre 1891. L'édition a été tirée à 1.050 exemplaires dont 1.000 exemplaires sur papier vélin de cuve (avec 50 ex. sur Japon). Les dessins ont été héliogravés sur cuivre pat Th. Fillon et tirés en taille-douce par Lemercier.


Il s'agit ici d'un album unique constitué vraisemblablement soit par un amateur, soit par l'imprimeur Quantin ? soit par une personne proche de l'illustrateur (Uzanne ?) ou autre. Il contient donc 103 tirages, tous en noir sur vélin de cuve (le même papier que le tirage définitif), dont 7 tirages photographiques sur papier citraté ayant servi au tirage en photogravure définitif (héliogravures). Ces tirages photographiques n'étant par nature (étant peu stable dans le temps) jamais conservés. Par ailleurs, il faut constater que le tirage à part des illustrations de Courboin permet de voir certaines illustrations dans leur ensemble quand le tirage définitif avec le texte autour en occulte une partie souvent non négligeable. La page 2 de cet album (qui correspond à la page 2 du livre) est composée avec le texte contrecollé, justifié, prêt à être photographié pour la photogravure définitive (voir photo).


Ensemble unique.

Un cas de rupture a été publié par Alexandre Dumas fils en 1854.



"Un Cas de rupture. Il fut écrit pendant un séjour... forcé de l'auteur dans la prison où l'on enfermait les gardes nationaux qui avaient oublié leurs billets de garde, vous savez bien, le fameux « Hôtel des Haricots ». On y lit des variations — qui ne rappellent en rien Silvio Pellico — sur le régime cellulaire; c'est enlevé de verve. Alexandre Dumas fils, cependant, n'autorisa jamais la réimpression de cette fantaisie — ou du moins il ne l'a autorisée que très tard, il y a deux ans, quand la maison Quantin entreprit de faire du Cas de rupture une publication artistique — un peu encombrante et d'un format bors de proportion avec la donnée de cette bluette." Bulletin du Bibliophile, 1896, p. 60.

Très bel ouvrage à la mise en page novatrice et avant-gardiste dirigé par Octave Uzanne.


TRÈS BEL EXEMPLAIRE UNIQUE EN JOLI DEMI-MAROQUIN DE L’ÉPOQUE.

Prix : 1.200 euros


mardi 13 juin 2017

Bibliophilie Art Nouveau : L'Ecole des Faunes. Fantaisies muliéresques. Contes de la Vingtième année. Bric-à-Brac de l'Amour - Calendrier de Vénus - Surprises du Coeur. Par Octave Uzanne, décorations en camaïeu par Eugène Courboin. Frontispice de D. Vierge, interprété à l'eau-forte par F. Massé. Reliure signée Randeynes. Bel exemplaire.


Octave UZANNE - Eugène COURBOIN, illustrateur

L’ÉCOLE DES FAUNES. FANTAISIES MULIÉRESQUES. CONTES DE LA VINGTIEME ANNEE. Bric-à-Brac de l'Amour - Calendrier de Vénus - Surprises du Coeur. Par Octave Uzanne, décorations en camaïeu par Eugène Courboin. Frontispice de D. Vierge, interprété à l'eau-forte par F. Massé.

Paris, Librairie contemporaine H. Floury, 1896

1 volume grand in-8 (27 x 18 cm) de VIII-300-(2) pages. 30 compositions mises en couleur par Eugène Courboin (pochoirs). 1 frontispice à l'eau-forte. 1 tirage de couverture sur papier de Chine (essai non retenu pour servir de couverture).


Reliure de l'époque demi-maroquin bleu pétrole à larges coins, dos lisse richement orné aux petits fers avec satyre mosaïqué de maroquin noir et crème, tête dorée, relié sur brochure (non rogné), couvertures vertes imprimées or conservées (très fraîches - deuxième plat avec déchirure réparée à l'époque par le relieur). Tirage de la couverture sur papier de chine exceptionnellement sans rousseur (superbe). Exemplaire très frais, finement relié. Reliure signée RANDEYNES. Superbe exemplaire.

TIRAGE A 700 EXEMPLAIRES.

CELUI-CI, 1 DES 660 EXEMPLAIRES SUR VÉLIN SATIN D'ÉCOSSE.

Le tirage est composé de 660 exemplaires sur vélin satin d’Écosse et de 40 exemplaires sur Japon.


Ce volume contient les textes de jeunesse les plus personnels de l'auteur que sont les trois opus sur les femmes, l’amour et les folies amoureuses de jeunesse que sont : Le Bric-à-Brac de l’Amour (publié pour la première fois le 5 décembre 1878), Le Calendrier de Vénus (publié pour la première fois le 31 janvier 1880) et Les Surprises du Coeur (publié pour la première fois le 20 juin 1881). Uzanne est âgé de 27 ans à peine quand il rédige le premier et de 30 ans pour le dernier. Ces trois ouvrages lui tiendront tellement à cœur qu’il les rééditera réunis sous un seul volume intitulé L’école des Faunes, Contes de la vingtième année (Paris, H. Floury, 1896 – bien que l’achevé d’imprimer soit daté du 19 août 1895). Ces textes sont alors magistralement illustrés par Eugène Courboin et sont l'expression d'un superbe symbolisme flamboyant.


BEL EXEMPLAIRE EN RELIURE MOSAÏQUÉE PARLANTE.

Prix : 950 euros

Découvrez notre nouveau site internet ! https://www.lamourquibouquine.com/