lundi 13 février 2017

Histoire de Condé-sur-Escaut par Emmanuel duc de Croÿ (1783). Superbe copie manuscrite reliée plein maroquin de l'époque. Mémoires et Pièces, Manuscrit du Père Broudehou sur la seigneurie de Condé.


CROY (Emmanuel de, Duc de)

[MANUSCRIT] L'HISTOIRE DE CONDÉ SUR ESCAUT.

[Condé-sur-Escaut], 1783

1 volume in-folio (31,5 x 20,5 cm) de 1 feuillet de titre, 1 feuillet de table (2 pages), 3 feuillets de préface, 517 pages et 3 feuillets blancs. Texte sur une ou deux colonnes.

Reliure plein maroquin de l'époque, dos lisse richement orné aux petits fers dorés, pièce de titre de maroquin vert, large encadrement au petit fer sur les plats, tranches dorées, doublures et gardes de papier bleu à la colle, roulette dorée sur les coupes et en encadrement intérieur des plats. Bel exemplaire très frais, entièrement manuscrit d'une belle écriture bien lisible. Reliure très bien conservée, légers frottements, coins émoussés. Belle reliure solide et décorative.

IMPORTANT MANUSCRIT HISTORIQUE SUR LA VILLE DE CONDÉ-SUR-ESCAUT.


Cet imposant volume contient, au Premier Livre, une Préface du Maréchal Duc de Croÿ ; des observations sur l'origine du nom de Condé, par le même ; la liste de cinquante endroits qui portent ce nom ; les livres à consulter ; extraits du livre de Broudehou, résumé sur les premières origines ; les recherches importantes par le Maréchal Duc de Croÿ sur les bourguignons, l'histoire de la seigneurie du château, la liste généalogique des possesseurs de la seigneurie du château, extrait de quelques articles de Deguise et de Miroeus, histoire de la seigneurie de Bailleul, la liste généalogique des possesseurs de la seigneurie de Bailleul, différentes remarques sur les possesseurs, deux questions sur l'origine des deux seigneuries, le tableau des possesseurs, des remarques sur la première maison et famille de Condé, détail des possesseurs de la maison de Chatillon, Détail des possesseurs de la maison de Bourbon. Au deuxième livre on trouve : le manuscrit précieux de Broudehou sur les seigneurs de la seigneurie de Bailleul, un extrait pour l'origine de la chapelle St Georges du château actuel, etc ; Condé et ses environs, son histoire, les terres, les chemins, routes et travaux, etc. Au troisième livre on trouve le livre de Broudehou (pp. 223 à la fin).

Ce manuscrit est doté d'un double intérêt historique et bibliographique. On y trouve d'importantes recherches effectuées de longue date par Emmanuel Duc de Croÿ ici recopiées et mises en ordre ; on y trouve aussi le texte rare du Père Broudehou.


Nous donnons ci-dessous l'intégralité de la Préface du Duc de Croÿ qui explique bien la démarche de ce seigneur de Condé-sur-Escaut :

"Préface du Maréchal duc de Croÿ en mars 1775. Cet ouvrage-ci, m'a donné bien de la peine et du travail (on peut croire combien il faut de travail pour rassembler tant de dates ; celle d'une année, est bientôt lue, mais il a fallu souvent bien des recherches pour la trouver.). J'ai commencé ces recherches en 1737. Je les ai reprises en 1749. Ayant sans cesse été occupé par les guerres et le service : et enfin en cette année 1775, ayant eu le bonheur de passer un hiver tranquille à Condé, je l'ai repris et terminé. On n'avait de connaissance que par quelques livres, et on ignorait les choses précieuses qu'on possédait d'ailleurs. J'eu le bonheur de trouver à la secrétairerie l'excellent manuscrit que mon père avait fait copier en 1717. Il est le seul, et on n'en connait plus l'original : comme le nom n'y était pas, on ne savait de qui il était, enfin à force de recherches, il est reconnu qu'il est du savant Broudehou et je viens d'avoir le bonheur de retrouver de lui dans mes papiers, le mémoire sur les seigneurs de Bailleul où il est dit page 126 qu'il écrivait le 31 décembre 1651 et où on voit page 122 qu'il renvoie au livre qu'il a traduit du livre rouge. Ce qu'il appelle traduction, est ce beau manuscrit traduit du livre rouge, mais bien supérieur par le bel ordre qu'il y a mis et les pièces et recherches qu'il y a ajoutée. Voyez ce que j'en dis à la première page du troisième livre du présent livre. J'ai retrouvé aussi beaucoup d'autres mémoires et extraits que j'avais faits et ceux qu'on m'avait donné de tous les auteurs. Premier livre : Je place d'abord mes remarques sur l'origine du nom de Condé et donne la liste de cinquante endroits en France qui portent ce nom. Je donne ensuite l'extrait que j'ai fait du bon manuscrit de Broudehou, qui est tout ce qu'il y a de mieux sur les antiquités, vérifiées sur titres et pour les épitaphes, l'église, les chapelles et tout ce qui regarde cette partie où j'ai continué quelques objets. On trouve après, mon savant résumé sur les premières origines, morceau qui a été bien étudié ainsi que mon mémoire sur les bourguignons et Gérard de Roussillon. Ensuite l'histoire abrégée des antiquités et la liste des seigneurs de la seigneurie du château tirée des annales du Haynaut, qui a été tirée des premières recherches de Deguise qui est le premier qui a débrouillé cela et qui a bien travaillé comme j'ai vu par le rapport avec le livre rouge et avec tous les anciens titres et qui écrivait dès 1446. Je donne ensuite mon mémoire intitulé liste des seigneurs de Condé dits propriétaires ou de Bailleul, que j'ai fait avec soin sur les meilleures pièces, et la liste tirée des annales du Haynaut qui s'accorde bien avec le reste. A la fin, de curieuses recherches qui éclaircissent les origines, et un tableau précis et éclairé des possesseurs des deux seigneuries que j'ai fait avec soin. Cela peut être regardé comme le Ier Livre ou Première partie. Deuxième livre : Le second livre, est le recueil des pièces et mémoires que j'ai retrouvé, savoir, ce beau mémoire de Broudehou intitulé Généalogie des Seigneurs dits vulgairement de Bailleul. Un extrait des entretiens des morts. L'extrait de ce qui est dans les trophées de Brabant de Butkens. Les extraits que m'a donné l'habile M. Godefroy en 1750 qui contiennent les recherches des plus savants auteurs. La copie de ce qui est dans les Délices des Pays-Bas et mes notes à la fin. Le mémoire que je fis en 1737 avec l'habile M. Cordier le père, qui donne la suite plus détaillée, et sur nos titres des deux seigneuries, tiré en partie aussi des savantes recherches de M. Mahy en 1710. On y trouve la suite et date de tous les reliefs et nous avons la dessus des titres suivis depuis 1346 que j'ai scité en leur lieu. Je place ensuite mon mémoire et mes recherches sur les deux châteaux de Condé, objet que j'ai cherché à bien débrouiller, éclaircir et qu'on confondait, et le détail pour celui que nous habitons. Ensuite, mon mémoire et recherches sur ce qui regarde l'origine de Condé comme ville. Celui sur les fortifications et sièges, ses inondations et le plan ancien et curieux de 1562. Le contenu de l'inventaire des titres qui contient toutes les terres qui font masse avec Condé et dates de leur entrée. Enfin, mon mémoire sur les chemins, les routes et travaux. Troisième livre : Et le troisième livre ou 3ème partie, est le livre même de Broudehou."

Ce précieux manuscrit a été copié par un certain Bourla en 1783 pour le duc Emmanuel de Croÿ (mention en première page de titre).


Emmanuel de Croÿ (1718-1784) est le fils unique de Philippe-Alexandre-Emmanuel de Croÿ (1676-1723), prince de Solre et de Mœurs, et de Marie-Marguerite-Louise (1681-1768), comtesse von Millendonk. Il naît le 23 juin 1718 à Condé-sur-l'Escaut. Il est en naissant prince du Saint-Empire. Le prince de Solre entre aux mousquetaires à l'âge de dix-huit ans, en 1736. Il reçoit en 1738 le commandement du régiment Royal-Roussillon, et fait sa première campagne à l'armée rassemblée en Westphalie en 1741. Il est au siège et à la prise de Prague, et assiste en 1743, sur le banc des princes de l'Empire, à l'élection et au couronnement de l'empereur Charles VII. Il se trouve la même année à la bataille de Dettingen, et sert en Flandre, sous les ordres du roi, depuis l'année 1744 jusqu'au siège de Maastricht (1748). Il avait été fait brigadier en 1745, et est promu après ce siège, en 1748, au grade de maréchal de camp. Après l'attentat de Robert-François Damiens en janvier 1757, il est envoyé en Artois pour y enquêter et reconstituer l'itinéraire de l'assassin. Ses rapports figurent en tête des Pièces originales du procès fait à Robert-François Damiens, publié par Simon quelques semaines après le supplice de Damiens. Chevalier des Ordres du roi et lieutenant général des armées du roi en 1759, il fait en Allemagne les campagnes de 1760 et 1761. Élevé à la dignité de maréchal de France le 13 juin 1783, il meurt à Paris le 30 août 1784, à l'âge de soixante-six ans. Il a publié des Mémoires sur le passage par le Nord en 1782 et a laissé surtout un Journal relatant les événements de 1737 à 1773. Il laisse également plusieurs manuscrits.

Broudehou était secrétaire du chapitre de Condé-sur-Escaut en 1616, doyen en 1640. Il est mort en 1659. Il a laissé en manuscrit : Direction de la ville de Condé et de l'église d'icelle, dont la copie fut commandée par Alexandre de Croÿ, père d'Emmanuel de Croÿ. Emmanuel de Croÿ indique que le manuscrit original du Père Broudehou a a été perdu après avoir été prêté à Douai vers 1755 (note de 1775).

Compte tenu de la luxueuse reliure de maroquin qui recouvre notre manuscrit, nous pensons qu'il doit s'agir soit d'une copie à usage privé pour le duc de Croÿ lui-même ou bien un exemplaire de présent destiné à quelque haute personnalité de son entourage.

La bibliothèque de Valenciennes possède un manuscrit qui doit être assez proche de celui-ci, intitulé Histoire de la ville et de la seigneurie de Condé, 1775 (mss. 755).

Provenance : ce manuscrit ne contient aucune marque de provenance (ni ex libris ni cachet d'aucune sorte).


SUPERBE EXEMPLAIRE.

Prix : 13.000 euros