vendredi 14 avril 2017

Discours de Bussy-Rabutin à ses Enfants (1730). Nouvelle édition. Bel exemplaire en reliure ancienne.


BUSSY-RABUTIN, [Roger de Rabutin, comte de Bussy, dit]

DISCOURS DU COMTE DE BUSSY-RABUTIN A SES ENFANTS, sur le bon usage des adversités et les divers événements de sa vie. Nouvelle édition.

A Paris, Du Fonds de MM. Rigaud et Anisson, 1730

1 volume in-12 (17,5 x 10 cm) de (7)-341-(22) pages.

Reliure de l'époque plein veau glacé écaille, dos lisse orné aux petits fers dorés, pièce de titre de maroquin rouge, tranches rouges. Excellent état, très frais. Légères rousseurs sur le titre. Deux coins émoussés.


NOUVELLE ÉDITION.

Cet ouvrage a paru pour la première fois en juin 1694. La même année et sans doute à quelques mois d'intervalle à peine paraissent au moins quatre éditions, démontrant un certain succès. Il y aura encore plusieurs rééditions au cours du XVIIIe siècle, la dernière paraissant en 1730, celle que nous proposons ici.


Suite à la publication clandestine de son Histoire amoureuse des Gaules en 1665, Bussy-Rabutin devra vivre exilé dans son château de Bourgogne pendant plus de 17 années. Ce discours adressé à ses enfants, après avoir passé en revue quelques illustres malheureux (Saint-Louis, le roi Jean, le Maréchal de Bassompierre, Enguerrand de Marigny, Boëce, Bélisaire, David, Le Maréchal de Gyé, Philippe de Comines, François premier, Samblançay, Le Duc de Bellegarde, La Chastre), passe à l'histoire malheureuse de l'auteur (de la page 129 à 341). Le véritable destinataire du Discours est Louis XIV, comme Bussy le dit au père Bouhours "C'est pour le Roi uniquement, et pour madame de Maintenon, vous et le père de la Chaise." Bussy-Rabutin ne désespéra jamais de pouvoir rentrer à nouveau en grâce aux yeux de Louis XIV. Bussy-Rabutin de conclure : "Il n'y a rien de plus malheureux que le bonheur des gens qui vivent au gré de leurs passions." Bussy-Rabutin meurt le 9 avril 1693. Ce livre est le premier publié au lendemain de sa disparition, par le Père Bouhours ami intime de Bussy. Les enfants de Bussy n'eurent apparemment aucune part à cette publication. Les éditeurs modifièrent notablement le manuscrit original qui est actuellement conservé à la Bibliothèque Mazarine.


BEL EXEMPLAIRE DANS UNE FRAÎCHE RELIURE ANCIENNE.

Prix : 250 euros