mardi 31 janvier 2017

Bibliophilie : La Nouvelle Bibliopolis d'Octave Uzanne ou Voyage d'un novateur au Pays des Néo-Icono-Bibliomanes. Lithographies en couleurs d'H.P. Dillon. Un des 500 exemplaires sur vélin satiné dans une jolie reliure de l'époque signée Dodé.


Octave UZANNE - H. P. DILLON illustrateur

LES ÉVOLUTIONS DU BOUQUIN - LA NOUVELLE BIBLIOPOLIS. Voyage d'un novateur au Pays des Néo-Icono-Bibliomanes par Octave Uzanne. Lithographies en couleurs et marges décoratives de H. P. Dillon. Frontispice à l'eau-forte d'après Félicien Rops. Nombreuses illustrations dans le texte et hors-texte.

A Paris, chez Henri Floury, 1897 [achevé d'imprimer par Edouard Cretté à Corbeil le 9 novembre 1896]

1 volume in-8 (19,2 x 12,6 cm) de XX-254-(2) pages. Frontispice d'après Félicien Rops (volant). 8 lithographies en couleurs hors-texte par H.-P. Dillon (volantes).

Reliure de l'époque demi-maroquin Lavallière, dos lisse orné en long, tête dorée, non rogné, les deux plats de la couverture illustrée par Henri Thiriet sont conservés en excellent état (en deux parties, devant et à la fin du volume). Intérieur très frais. (Reliure signée Dodé). Dos assombri, coins légèrement frottés.



ÉDITION ORIGINALE IMPRIMÉE A 600 EXEMPLAIRES SEULEMENT.

CELUI-CI, UN DES 500 EXEMPLAIRES SUR PAPIER VÉLIN SATINÉ.



L'un des plus beaux livres de petit format, écrit, édité par Octave Uzanne, et dont la conception novatrice, tout en illustration pleine page avec encadrement lithographiés.



Voici le détail des chapitres : La Nouvelle Bibliopolis, le Symbolisme et la Littérature des Jeunes de Notre Heure (en guise d'avant-propos) ; La Bibliophilie Contemporaine (ses origines - ses étapes - ses tendances actuelles) ; Bibliophiles et Biblioscopes ; Physiologie du lecteur, un croquis en attendant un tableau (vingt dessins inédits de François Courboin) ; La monomanie des affiches (Précis historique - Les collectionneurs - les artistes français de l'affiche - les affiches à l'étranger) ; La renaissance de la reliure (la décoration extérieure des livres) ; Les ex libris modernes (notes succinctes sur l'art décoratif de ces marques de possession en France et à l'étranger).



BEL EXEMPLAIRE DANS UNE JOLIE RELIURE DÉCORATIVE SIGNÉE DE L'ÉPOQUE.

Prix : 950 euros

Découvrez notre nouveau site internet ! https://www.lamourquibouquine.com/



lundi 30 janvier 2017

La Terre (1887) d'Emile Zola. Edition originale sur papier ordinaire. Reliure strictement de l'époque attribuable à Victor Champs. Bel exemplaire.


ZOLA (Emile).

LA TERRE.

Paris, Bibliothèque-Charpentier, 1887 [Imprimeries Réunies, A, rue Mignon, Paris]

1 volume in-12 (18,5 x 12 cm) de 519 pages.

Reliure de l'époque bradel demi-percaline, dos lisse, pièce de titre de cuir noir, fleuron doré au centre du dos, millésime doré en queue du dos, tête dorée, non rogné, relié sur brochure, plats et dos de couverture imprimée en jaune conservés (reliure non signée mais très probablement sortie des ateliers de Victor CHAMPS). Très bel exemplaire d'une remarquable fraîcheur, relié strictement à l'époque. Bon papier. Quelques rousseurs pâles.

ÉDITION ORIGINALE SUR PAPIER ORDINAIRE, SANS MENTION.

Le tirage de tête comprend 275 exemplaires sur Hollande, seul grand papier.



La Terre, publié pour la première fois en 1887, est le quinzième volume de la série Les Rougon-Macquart.

"De retour de la bataille de Solférino, le Provençal Jean Macquart s'est installé dans un village de la Beauce où il est devenu le valet du fermier Hourdequin. Mais quoiqu'il s'éprenne bientôt de Françoise, la nièce du vieux père Fouan, Jean reste un étranger pour la communauté villageoise : car le vrai drame qui va se jouer est celui de la terre que Louis Fouan a décidé de partager entre ses trois enfants. Qu'il s'agisse en effet de la terre ou de la sexualité, c'est le désir de possession brutale qui est au cœur de ce quinzième roman des Rougon-Macquart. Mais ce que souhaite surtout Zola, lorsqu'il fait paraître son livre en 1887, c'est brosser aussi complètement que possible un tableau de la campagne et de la paysannerie, décrite comme une sorte d'humanité primitive. Et parce qu'il n'écarte pas les formes les plus vives ni les plus frustes de cette vitalité élémentaire, son roman a heurté la critique." (quatrième de couverture, éd. Livre de Poche).

"Ainsi, la Beauce, devant lui, déroula sa verdure, de novembre à juillet, depuis le moment où les pointes vertes se montrent, jusqu’à celui où les hautes tiges jaunissent. Sans sortir de sa maison, il la désirait sous ses yeux, il avait débarricadé la fenêtre de la cuisine, celle de derrière, qui donnait sur la plaine ; et il se plantait là, il voyait dix lieues de pays, la nappe immense, élargie, toute nue, sous la rondeur du ciel. Pas un arbre, rien que les poteaux télégraphiques de la route de Châteaudun à Orléans, filant droit, à perte de vue. D’abord, dans les grands carrés de terre brune, au ras du sol, il n’y eut qu’une ombre verdâtre, à peine sensible. Puis, ce vert tendre s’accentua, des pans de velours vert, d’un ton presque uniforme. Puis, les brins montèrent et s’épaissirent, chaque plante prit sa nuance, il distingua de loin le vert jaune du blé, le vert bleu de l’avoine, le vert gris du seigle, des pièces à l’infini, étalées dans tous les sens, parmi les plaques rouges des trèfles incarnat. C’était l’époque où la Beauce est belle de sa jeunesse, ainsi vêtue de printemps, unie et fraîche à l’œil, en sa monotonie. Les tiges grandirent encore, et ce fut la mer, la mer des céréales, roulante, profonde, sans bornes." (extrait du chapitre I de la troisième partie).

BEL EXEMPLAIRE DE L’ÉDITION ORIGINALE SUR PAPIER ORDINAIRE EN CONDITION STRICTEMENT D’ÉPOQUE.

Prix : 400 euros

Découvrez notre nouveau site internet ! https://www.lamourquibouquine.com/

samedi 28 janvier 2017

L'Argent (1891) d'Emile Zola. Edition originale sur papier ordinaire. Reliure strictement de l'époque signée Victor Champs. Bel exemplaire.

ZOLA (Emile).

L'ARGENT.

Paris, Bibliothèque-Charpentier, 1891 [Imprimeries Réunies, rue Mignon, Paris]

1 volume in-12 (18,5 x 12 cm) de 445-(1) pages. 15 pages de catalogue de la Bibliothèque-Charpentier, et divers.

Reliure de l'époque bradel demi-percaline à larges coins, dos lisse, pièce de titre de cuir marron, fleuron doré au centre du dos, millésime doré en queue du dos, tête dorée, non rogné, relié sur brochure, plats et dos de couverture imprimée en jaune conservés (reliure signée V. CHAMPS). Très bel exemplaire d'une remarquable fraîcheur, relié strictement à l'époque par Victor Champs, l'un des maîtres du cartonnage bradel de l'époque comme de la reliure de luxe. Papier uniformément teinté. Rare rousseurs.

ÉDITION ORIGINALE SUR PAPIER ORDINAIRE, SANS MENTION.

Le tirage de tête comprend 250 exemplaires sur Hollande, 30 exemplaires sur Japon et 5 peau de vélin.

L’Argent publié en 1891 est le dix-huitième volume de la série Les Rougon-Macquart.


"L'Argent est le premier grand western financier des temps modernes : bilans falsifiés, connivences politiques, fièvre spéculative, manipulations médiatiques, rumeurs, scandales, coups de bourse et coups de Jarnac, lutte à mort entre les loups-cerviers de la finance qui déjà rôdaient chez Balzac. S'inspirant de quelques faits divers retentissants, Zola décrit le culte nouveau du Veau d'or, la vie secrète de son temple, l'activité fiévreuse de ses desservants ; il dénombre ses élus et ses victimes. A l'heure des conflits économique planétaires, il faut revivre cette croisade et cette épopée du Capital. A l'heure où les audaces de la technologie bancaire nous font frémir, il faut relire cet hymne à la vie." (quatrième de couverture, éd. Livre de Poche).

" [...] Eh bien, sans la spéculation, on ne ferait pas d'affaires, ma chère amie... Pourquoi diable voulez-vous que je sorte mon argent, que je risque ma fortune, si vous ne me promettez pas une jouissance extraordinaire, un brusque bonheur qui m'ouvre le ciel ?... Avec la rémunération légitime et médiocre du travail, le sage équilibre des transactions quotidiennes, c'est un désert d'une platitude extrême que l'existence, un marais où toutes les forces dorment et croupissent ; tandis que, violemment, faites flamber un rêve à l'horizon, promettez qu'avec un sou on en gagnera cent, offrez à tous ces endormis de se mettre à la chasse de l'impossible, des millions conquis en deux heures, au milieu des plus effroyables casse-cou ; et la course commence, les énergies sont décuplées, la bousculade est telle, que, tout en suant uniquement pour leur plaisir, les gens arrivent parfois à faire des enfants, je veux dire des choses vivantes, grandes et belles... Ah ! dame ! il y a beaucoup de saletés inutiles, mais certainement le monde finirait sans elles. Alors, dit-elle, votre conclusion est qu'il faut s'y résigner, puisque cela est dans le plan de la nature... Vous avez raison, la vie n'est pas propre. [...]" (extrait du chapitre IV).

BEL EXEMPLAIRE DE L’ÉDITION ORIGINALE SUR PAPIER ORDINAIRE EN CONDITION STRICTEMENT D’ÉPOQUE.

Prix : 400 euros

Découvrez notre nouveau site internet ! https://www.lamourquibouquine.com/



vendredi 27 janvier 2017

La Bête humaine de Zola (1890). Edition originale sur papier ordinaire. Reliure strictement de l'époque signée Victor Champs. Bel exemplaire.


ZOLA (Emile).

LA BÊTE HUMAINE.

Paris, Bibliothèque-Charpentier, 1890 [Imprimeries Réunies A, rue Mignon, Paris]

1 volume in-12 (19,5 x 13 cm) de 415 pages. 8 pages de catalogue de la Bibliothèque-Charpentier.

Reliure de l'époque bradel demi-percaline à larges coins, dos lisse, pièce de titre de cuir marron, fleuron doré au centre du dos, millésime doré en queue du dos, tête dorée, non rogné, relié sur brochure, plats et dos de couverture imprimée en jaune conservés (reliure signée V. CHAMPS). Très bel exemplaire d'une remarquable fraîcheur, relié strictement à l'époque par Victor Champs, l'un des maîtres du cartonnage bradel de l'époque comme de la reliure de luxe. Papier uniformément teinté. Rare rousseurs.

ÉDITION ORIGINALE SUR PAPIER ORDINAIRE, SANS MENTION.

Le tirage de tête comprend 250 exemplaires sur Hollande.

La Bête humaine publié en 1890 est le dix-septième volume de la série Les Rougon-Macquart. Il est le résultat de la fusion d'un roman sur la justice et d'un roman sur le monde ferroviaire, ce qui n'était pas dans le dessein initial de l'auteur.

Un mécanicien de locomotive, tourmenté par une lourde hérédité, et qui ne s'entend vraiment qu'avec sa machine... Une femme qui semble née pour faire le malheur de tous les hommes qui l'approchent... Un juge pétri de préjugés, prêt à renier la justice au profit de l'intérêt social ou politique... Tels sont les personnages de ce drame, un des plus sombres qu'ait imaginés le romancier des Rougon-Macquart. Vivante et précise comme un reportage, puissante comme une épopée, son évocation du monde des chemins de fer au moment de leur âge d'or va de pair avec la vision d'une humanité en proie à ses démons héréditaires et sociaux - l'alcoolisme, la misère -, et chez qui la jalousie et la convoitise charnelle portent le meurtre comme la nuée porte l'orage.

« L'essentiel de La Bête humaine, c'est l'instinct de mort dans le personnage principal, la fêlure cérébrale de Jacques Lantier, mécanicien de locomotive. Jeune homme, il pressent si bien la manière dont l'instinct de mort se déguise sous tous les appétits, l'Idée de mort sous toutes les idées fixes, la grande hérédité sous la petite, qu'il se tient à l'écart : d'abord des femmes, mais aussi du vin, de l'argent, des ambitions qu'il pourrait avoir légitimement. Il a renoncé aux instincts ; son seul objet, c'est la machine. Ce qu'il sait, c'est que la fêlure introduit la mort dans tous les instincts, poursuit son travail en eux, par eux ; et que, à l'origine ou au bout de tout instinct, il s'agit de tuer, et peut-être aussi d'être tué. » Gilles Deleuze. 

BEL EXEMPLAIRE DE L’ÉDITION ORIGINALE SUR PAPIER ORDINAIRE EN CONDITION STRICTEMENT D’ÉPOQUE.

Prix : 400 euros

Découvrez notre nouveau site internet ! https://www.lamourquibouquine.com/

mercredi 25 janvier 2017

La Débâcle par Emile Zola (1892). Edition originale. 1 des 330 exemplaire sur papier de Hollande relié à l'époque par Victor Champs. Bel exemplaire de toute fraîcheur.

ZOLA (Emile).

LA DÉBÂCLE.

Paris, Bibliothèque-Charpentier, 1892 [Imprimeries Réunies May et Motteroz, Paris]

1 volume in-12 (19,5 x 13 cm) de 636 pages.

Reliure de l'époque bradel demi-percaline à larges coins, dos lisse, pièce de titre de cuir marron, fleuron doré au centre du dos, millésime doré en queue du dos, tête dorée, non rogné, relié sur brochure, plats et dos de couverture imprimée en jaune conservés (reliure signée V. CHAMPS). Très bel exemplaire d'une remarquable fraîcheur, relié strictement à l'époque par Victor Champs, l'un des maîtres du cartonnage bradel de l'époque comme de la reliure de luxe. A noter une acidification de la marge extérieure du titre en contact avec le papier acide de la couverture, idem pour le verso du dernier feuillet et le faux-titre, sinon exemplaire immaculé, superbe.

EDITION ORIGINALE.

CELUI-CI, 1 DES 330 EXEMPLAIRES SUR PAPIER DE HOLLANDE.



Il a été tiré en outre 33 exemplaires sur Japon, qui avec les Hollande constituent les seuls grands papiers pour ce titre.

La Débâcle est le dix-neuvième volume de la série des Rougon-Macquart, dont il constitue la conclusion historique. Le premier roman (La Fortune des Rougon) évoquait le coup d’État du 2 décembre 1851, qui mit en place le Second Empire ; celui-ci a pour cadre la déroute de l’armée française devant les Prussiens à Sedan pendant la guerre franco-allemande de 1870, et donc la chute de l’Empire, remplacé le 4 septembre 1870 par la Troisième République. Jean Macquart, déjà personnage principal de La Terre, a repris du service dans l’armée, après ses désillusions dans le monde paysan. Incorporé dans le 106e de ligne, il est caporal et ses hommes le respectent pour son bon sens, son dévouement et sa saine conception de l’autorité. Il assiste impuissant à l’effondrement de l’Empire et à la déroute de ses armées, que Zola attribue à l’incompétence de l’état-major, au manque de préparation des troupes et au rôle néfaste joué par l’impératrice Eugénie auprès de Napoléon III. C’est aussi l’histoire d’une amitié qui finira en drame entre Jean Macquart et l’un de ses soldats, l’intellectuel Maurice Levasseur. Le premier veut une France où règnent l’ordre et la sagesse ; le second souhaite mettre fin aux injustices et rêve de révolution. Ces divergences idéologiques ne les empêchent pas de s’aimer et de se respecter, chacun sauvant la vie de l’autre. Une fois la guerre finie, tous deux participent à la Commune, mais dans des camps différents. Lors de la Semaine sanglante, le versaillais Macquart blesse mortellement d’un coup de baïonnette un communard ; il s’aperçoit par la suite que c’est Levasseur. Jean Macquart, qui était sur le point d’épouser Henriette, sœur de Levasseur, quittera Paris et l’armée. On le retrouve ensuite dans Le Docteur Pascal, vivant en Provence et marié à une paysanne du nom de Mélanie Vial. Un peu comme dans Germinal, le roman se termine par une note d’espoir. Alors que Paris brûle et que Jean vient de perdre à la fois son meilleur ami et la jeune femme qu’il aimait, il a la sensation d’une aurore qui se lève, après la chute de la branche pourrie qui constituait l’Empire : « C’était le rajeunissement certain de l’éternelle nature, de l’éternelle humanité, le renouveau promis à qui espère et travaille, l’arbre qui jette une nouvelle tige puissante, quand on a coupé la branche pourrie, dont la sève empoisonnée jaunissait les feuilles… et Jean, le plus humble et le plus douloureux, s’en alla, marchant à l’avenir, à la grande et rude besogne de toute une France à refaire. » (source : Wikipédia).

BEL EXEMPLAIRE SUR GRAND PAPIER EN CONDITION STRICTEMENT D’ÉPOQUE.

Prix : 1.800 euros

Découvrez notre nouveau site internet ! https://www.lamourquibouquine.com/

mardi 24 janvier 2017

Les Lettres de Madame de Maintenon publiées par La Beaumelle (1756). 7 tomes reliés en 4 volumes in-12. Bel exemplaire.


MAINTENON (Madame de) - [LA BEAUMELLE, publicateur]

LETTRES DE MADAME DE MAINTENON, à divers [Monsieur d'Aubigné son père, à l'abbé Gobelin, à Madame Brinon, Madame de la Vieuville, aux Dames de Saint Louis, à la Marquise de Villette, à Madame la Comtesse de Saint-Geran, à Monsieur le Cardinal de Noailles, à divers seigneurs et ministres, etc. [suivies de] : LETTRES ÉCRITES A MADAME DE MAINTENON, par le Clergé de France, par les Princes, Signeurs, Dames, etc., à Mesdames la Duchesse de Ventadour, à la Marquise de Dangeau et à Madame de Caylus, enfin des lettres de piété et de direction à Madame de Maintenon par M. Godet Desmarais évêque de Chartres.

A Glascow, Aux dépens des Libraires associés [La Haye, Gosse], 1756

7 tomes reliés en 4 volumes petits in-12 (15 x 8,5 cm) de (1)-368, (2)-340-(1), (2)-363-(2), VIII-386, (2)-380-(3), (2)-380 et VIII-310 pages et 72 feuillets blancs reliés à la suite du tome septième. On trouve reliée à la fin du dernier volume une gravure ancienne repliée (qui n'a visiblement rien à voir avec l'édition, mais qui est très jolie). Le premier faux-titre manque.

Reliure de l'époque plein veau fauve marbré et glacé, dos lisses ornés, pièces de titres de maroquin rouge, tranches marbrées. Bel ensemble avec quelques petits défauts d'usage et quelques traces d'anciennes restaurations (coiffe inférieure du premier volume arrachée, petit accroc à la pièce de titre du même volume), légères usures et retouches aux coins. Intérieur frais, quelques feuillets plus ou moins jaunis. Beau papier vergé fin.

NOUVELLE ÉDITION.



Une première édition en 2 volumes seulement paru en novembre 1752 sous l'adresse de Nancy (Francfort). Cette édition d'essai précédée de la Vie de Madame de Maintenon (1 volume) a été faite aux frais de La Beaumelle. Cette troisième édition a été donnée d'après la première édition de La Beaumelle. Aux mêmes dates La Beaumelle donna également des Mémoires pour servir à l'histoire de Madame de Maintenon. La publication de ces Mémoires fit grand bruit dès leur parution. Considérés comme apocryphes ils furent alors accusés d'avoir à jamais noirci l'image de Madame de Maintenon, rendue responsable de la révocation de l'Edit de Nantes. Pour avoir écrit Mes Pensées, ouvrage séditieux, La Beaumelle, âgé de seulement 28 ans, est embastillé (deux fois de suite en quelques années). Voltaire fut alors son plus impitoyable ennemi. La Beaumelle fut accusé d'avoir inventé, corrigé et modifier un grand nombre de lettres. Il faudra attendre 1865 et Théophile Lavallée avec son édition de la Correspondance générale de Madame de Maintenon pour avoir un corpus scientifique fiable.

Cette édition des Lettres de Madame de Maintenon n'est précédée d'aucune préface ni introduction, sans doute par mesure de prudence. Ne cherchons pas dans cette importante correspondance les lettres adressées par le Roi Louis XIV à Madame de Maintenon, cette dernière les aurait brûlées presque toutes sans exception de sa propre main. Perte irréparable ...

BEL EXEMPLAIRE.

Prix : 400 euros

Découvrez notre nouveau site internet ! https://www.lamourquibouquine.com/



lundi 23 janvier 2017

Les Oeuvres d'Alfred de Musset illustrées par Umberto Brunelleschi (1948-19149). Exemplaire relié plein maroquin doublé de box (J. Lesage), enrichi d'une suite des 156 compositions en couleur, d'un dessin original signé et d'un essai des couleurs à l'aquarelle par l'artiste. Magnifique ensemble.


MUSSET (Aldred de) - BRUNELLESCHI (Umberto), illustrateur - LESAGE, (J.), relieur

ŒUVRES D'ALFRED DE MUSSET.

Au Moulin de Pen-Mur, 1948-1949 [imprimé sur les presses de Viglino]

12 volumes petits in-4 (21,5 x 15,5 cm) de 250/350 pages chacun environ (collationné complet), 156 compositions hors-texte mises en couleurs au pochoir d'après les dessins de Brunelleschi.

Reliure de l'époque plein maroquin noir à gros grain doublé de box rose et vert. Les premiers volumes sont doublés de box vert pistache tandis que les six derniers volumes sont doublés de box rose. Plats décorés de filets dorés formant encadrement avec fer volute dans les angles, dos lisses avec le nom de l'auteur, le titre et le nom de l'illustrateur dorés, tête dorée, doublure de box bord à bord, couvertures et dos des brochures originales conservés à l'état neuf. Emboîtages bordés de maroquin noir, plats de papier décoré (un fond d'emboîtage refait). Somptueux ensemble de reliure de grand luxe exécuté par J. Lesage (reliures signées à l'or dans la marge inférieure des doublures).

TIRAGE A 1.400 EXEMPLAIRES.

CELUI-CI, 1 DES 200 SUR VÉLIN CHIFFON O. C. F. DES PAPETERIES DE FRANCE.



Dessin original signé Brunelleschi
(filigrane anti-copie présent sur cette photo)


NOTRE EXEMPLAIRE EST ENRICHI D'UNE SUITE DES 156 COMPOSITIONS EN COULEURS, D'UN DESSIN ORIGINAL A LA MINE DE PLOMB AYANT SERVI A L'ILLUSTRATION SIGNÉ PAR BRUNELLESCHI ET DE L'ESSAI DE COLORIS A L'AQUARELLE PAR L'ARTISTE SUR TIRAGE EN NOIR.

 
Épreuve en noir aquarellée par Brunelleschi (non signé)
(filigrane anti-copie présent sur cette photo)





Cet ensemble est contenu dans une très jolie boîte de papier japonais décoré or sur fond noir, avec ruban, exécutée par un relieur. Quelques compositions de la suite en couleurs ont un faux-titre ou une courte citation imprimée au verso.

Les illustrations ont été rehaussées au pochoir par Renson Fils et la décoration typographique est de Roger-Schardner.

Cet ensemble complet en 12 volumes contient : Poésie : 1. Contes d’Espagne et d’Italie, Poésies diverses, Poésies complémentaires ; 2. Un spectacle dans un fauteuil, Namouna, Poésies posthumes, 3. Poésies nouvelles ; Prose : 1. Contes & nouvelles ; 2. Contes & nouvelles ; 3. Romans & nouvelles ; 4. La confession d’un enfant du siècle ; 5. Littérature & critique ; Théâtre : 1. Lorenzaccio, André del sarto, Les caprices de Marianne ; 2. La nuit vénitienne, On ne Badine pas avec l’amour, Barberine, Le chandelier, Il ne faut jurer de rien ; 3. Fantasio, Caprice, Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée, Louison, On ne saurait penser a tout, Carmosine ; 4. Bettine, La matinée de Don Juan, Faire sans dire, La quittance du diable, L`âne et le ruisseau, La servante du roi, Les derniers moments, Faustine, Le songe d`Auguste. Soit 3 volumes de Poésies, 5 volumes de Proses et 4 volumes de Théâtre.

  Si cette édition des Œuvres de Musset n'est pas rare sur le marché, les exemplaires reliés avec autant de luxe en maroquin doublé et décoré ne doivent guère se compter que sur les doigts d'une seule main.

L'illustration profuse de Brunelleschi (156 compositions hors-texte) oscille entre érotisme et légèreté pour la plupart des compositions : la femme est magnifiée. Umberto Brunelleschi (1879-1949) meurt au moment où s'achève cette monumentale édition. Cet ensemble de compositions représente donc tout à la fois l'achèvement et l'apogée de sa carrière d'illustrateur du livre depuis près de 50 ans (il commence en 1900). Dans ce Musset on retrouve les influences florentines et celles des maîtres galants qui correspondent si bien à l'oeuvre du poète français.

Le Dictionnaire des relieurs français ayant exercé de 1800 à 1988 de Fléty donne uniquement une relieuse sous ce nom de Lesage, son prénom n'est pas même indiqué. Elle exerçait 34, rue du Cotentin à Paris entre 1948 et 1965 environ.

SOMPTUEUX ENSEMBLE.

Prix : 5.000 euros

Découvrez notre nouveau site internet ! https://www.lamourquibouquine.com/


vendredi 20 janvier 2017

Les Amours pastorales de Daphnis et Chloé par Longus (1745). Exemplaire en maroquin rouge décoré de l'époque. Très bel exemplaire.

LONGUS.

LES AMOURS PASTORALES DE DAPHNIS ET CHLOÉ.

S.l.n.d., 1745

1 volume in-12 (15,5 x 10 cm) de (10)-159-XX pages. 8 figures hors-texte gravées sur cuivre par J.-B. Scotin (4 sont signées), 1 fleuron de titre à l'eau-forte, 4 bandeaux à l'eau-forte (amours jouant dans différentes situations), 1 frontispice gravé (non signé).

Reliure de l'époque plein maroquin vieux rouge, plats décorés "à la dentelle" avec roulettes dorées fleurdelisées, guirlandes et glands, filet doré sur les coupes, dos orné aux petits fers dorés, pièce de titre de maroquin lavallière, roulette dorée en encadrement intérieur des plats, tranches dorées, doublures et gardes de papier peigne. Belle et fine reliure de l'époque très bien conservée. Intérieur frais avec quelques taches sans gravité, petit manque de papier à l'angle d'un feuillet sans atteinte au texte. La gravure hors-texte p. 53 provient d'un autre exemplaire de même édition et de même tirage.

NOUVELLE ÉDITION.



Il s'agit d'une réimpression de l'édition de 1731 (Paris, Coustelier) avec les mêmes gravures par Scotin. Cette édition est joliment imprimée sur beau papier vergé en petits caractères avec de belles marges. A la fin on trouve XX pages de Notes par Lancelot. Curieusement notre exemplaire n'a pas les 4 culs-de-lampe qui devraient s'y trouver (autre tirage ?).

Longus (appelé parfois également Longos) est un auteur grec qui a probablement vécu au iie ou iiie siècle de notre ère, connu pour son roman Daphnis et Chloé. On ne sait pratiquement rien sur Longus. On présume qu'il est né à Lesbos et qu'il a vécu à l'époque d'Hadrien. On lui attribue le roman intitulé Daphnis et Chloé, parfois présenté sous le titre de « Pastorales de Longus ». Dans le bref prologue, l'auteur met en scène la conception de son roman en se montrant inspiré par un tableau vu à Lesbos, dans le bois sacré des Nymphes ; mais ce prologue fait tout autant partie de la fiction que l'intrigue du roman proprement dit, selon un procédé que l'on retrouve dans d'autres prologues de romans grecs (par exemple Leucippé et Clitophon d'Achille Tatius), et on ne peut pas en déduire avec certitude que Longus était lui-même originaire de Lesbos. Le choix de cette île comme cadre de l'intrigue peut tout aussi bien avoir été guidé par une référence à la poétesse archaïque Sappho, qui en était originaire et fait partie des principales inspirations de l'auteur. Il est manifeste, par les allusions présentes dans le roman, que Longus connaissait bien la poésie grecque archaïque (Sappho) et hellénistique, en particulier la poésie pastorale (Théocrite), le théâtre grec antique et la littérature de l'époque romaine (notamment les Bucoliques de Virgile) : il s'en inspire et en joue dans la composition de son intrigue, les noms et caractères des personnages, les descriptions et les symboles présents dans le roman. (source : Wikipédia).

Référence : Cohen, Guide de l'amateur de livres à vignettes du XVIIIe siècle, 269. Bulletin Morgand et Fatout, (1876, n°656, maroquin rouge, 100 francs)

TRÈS JOLI SPÉCIMEN DE RELIURE DÉCORÉE EN MAROQUIN DU XVIIIe SIÈCLE.

Prix : 1.800 euros

Découvrez notre nouveau site internet ! https://www.lamourquibouquine.com/


Bibliophilie et Bibliographie : Le Livre Moderne d'Octave Uzanne, revue du monde littéraire et des Bibliophiles contemporains (1890-1891). 1 des 20 ex. de tête sur papier du Japon avec eaux-fortes ajoutées (Félicien Rops, Albert Robida, etc). Bel exemplaire en maroquin décoré de Pétrus Ruban.


Octave UZANNE - Félicien Rops, Albert Robida, etc., illustrateurs

LE LIVRE MODERNE, Revue du monde littéraire et des Bibliophiles contemporains, publiée par Octave Uzanne. Premier volume (janvier-juin 1890). Deuxième volume (juillet-décembre 1890). Troisième volume (janvier-juin 1891). Quatrième volume (juillet-décembre 1891). Table (1892).

Paris, Maison Quantin, 1890-1891

5 tomes reliés en 4 volumes grands in-8 (25,3 x 16,5 cm), 431, 399, 384, 384 et 155 pages pour la table. Très nombreuses illustrations hors-texte.

Reliure de l'époque demi-maroquin rouge à coins, dos lisses ornés mosaïqués (reliure non signée mais exécutée par Pétrus RUBAN à l'identique des autres reliures de luxe faites par le même relieur sur cet ouvrage). Très bon état, exemplaire décoratif malgré quelques petits défauts (coins légèrement usés retouchés, un coin recollé avec trace sombre, mors parfois légèrement frottés avec retouches). Intérieur immaculé. Toutes les couvertures de livraison illustrées ont été reliées à la fin de chaque volume, en très bon état.



TIRAGE DE LUXE A 20 EXEMPLAIRES SUR PAPIER DU JAPON.

Le détail du tirage est le suivant : 1.000 ex. sur papier vergé des Vosges ; 20 ex. sur papier du Japon ; 15 ex. sur paiper de Chine et 15 ex. sur papier Whatman. Les 50 ex. de luxe sont les seuls à être enrichis d'estampes supplémentaires.

Le détail des épreuves supplémentaires peut être communiqué sur demande. On trouve dans ces 4 volumes deux belles estampes rares de Féliciens Rops (La Daphnée et Le Grimoire), des portraits inédits, des estampes de Robida, un frontispice pour les Fleurs du Mal de Baudelaire (2 états), etc.

Il a été ajouté à cet exemplaire 2 tirages de carte de voeux d'Octave Uzanne par Félicien Rops (la Daphnée et le bureau d'Octave Uzanne), deux autres cartes de voeux ainsi qu'un ex libris pour Le Livre Moderne et resté vierge (contrecollé).

La reliure qui recouvre cet exemplaire de luxe est une reliure "éditeur" dans le sens où Pétrus Ruban a relié presque tous les exemplaires du tirage de luxe (nous avons pu en consulter d'autres). Pétrus Ruban a également relié les exemplaires de luxe de la revue L'Art et l'Idée publiée par Octave Uzanne en 1892 (2 volumes).



Cette revue succède directement aux 10 années du Livre dirigé par Octave Uzanne de 1880 à 1889. Cette nouvelle revue, dans un format plus ramassé, plus artistique encore que la précédente, est avant tout une revue critique sur la littérature des années 1890 et 1891. Octave Uzanne, comme il l'a souligné lui-même, s'est fait beaucoup d'ennemis avec cette revue et le ton très libre qui la sert à chaque page. Octave Uzanne a été aidé dans on œuvre par le dévoué érudit et ex-communard Bernard-Henri Gausseron. L'ensemble des 4 volumes est un panorama complet des belles lettres françaises pendant ces 2 années. Zola et les naturalistes sont étrillés comme jamais ! Les symbolistes et certains auteurs émergent de la foule des auteurs jugés sans intérêt par Octave Uzanne. C'est encore une fois (avec l'Art et l'Idée) une revue d'art et d'idées qui montre tout le talent de directeur artistique d'un Octave Uzanne intransigeant et esthète sans concession.

La Tabledigée par Mourlevat, publiée en 1892, a été reliée à la fin du quatrième volume, et est également tirée sur Japon (très rare).

Renseignements complémentaires sur demande.



RARISSIME ET BEL EXEMPLAIRE DE CHOIX SUR JAPON AVEC LES EAUX-FORTES AJOUTÉES.

Prix : 3.500 euros

Découvrez notre nouveau site internet ! https://www.lamourquibouquine.com/



mercredi 18 janvier 2017

Bibliophilie et Bibliomanie : Ma République par Paul Lacroix (1902). Edition bibliophilique publiée par Léopold Carteret successeur de Léon Conquet. Bel exemplaire dans une fine reliure.


LACROIX, Paul (le Bibliophile Jacob). - RUDAUX, Edmond (illustrateur).

MA RÉPUBLIQUE. Précédée d'un à-propos de l'auteur. Sept eaux-fortes originales de Ed. Rudaux.

Paris, Libairie L. Conquet, L. Carteret et Cie Successeurs, 1902

1 volume in-8 (20 x 14 cm) de 150-(1) pages dont les XLIII premières pages sont chiffrées en romain et constitue l'à-propos de Lacroix. 7 eaux-fortes originales hors-texte par Ed. Rudaux.

Reliure demi-maroquin janséniste lie de vin à larges coins, dos à nerfs, tête dorée, non rogné, papier de doublure et de garde peigne imprimé, couvertures conservées (reliure récente de qualité).

TIRAGE SUR BEAU PAPIER DE CUVE A PETIT NOMBRE.

EXEMPLAIRE OFFERT A M. BESANÇON.

Le texte a été imprimé par A. Lahure et les gravures par Ch. Witmann.



Ce volume est précédé d'un opuscule du Bibliophile Jacob paru pour la première fois en 1880 et intitulé "Les amateurs de vieux livres". On y trouve de jolies considérations sur les bouquinistes, les étalagistes, les épiciers, les bibliomanes, les bibliophiles et les bouquineurs. A la suite se trouve la nouvelle intitulé "Ma République" publiée pour la première fois en 1861.

"J'avais eu le bonheur d'être éloigné de Paris pendant la meilleure partie de la Terreur. Le général Dugommier, qui aimait les livres, tout républicain qu'il fût, me fit venir auprès de lui à l'armée des Pyrénées, pour l'amour des livres, quoiqu'il n'eût pas de bibliothèque à me donner en garde." (extrait).

Volume entièrement consacré à l'amour des livres, à la passion bibliophile voire bibliomaniaque. Paul Lacroix, polygraphe et bibliographe émérite, un temps conservateur de la bibliothèque de l'Arsenal, sait à merveille, plus que quiconque à l'époque, transmettre la vibration.

SUPERBE OUVRAGE.

Prix : 350 euros

Découvrez notre nouveau site internet ! https://www.lamourquibouquine.com/



Album à colorier patriotique par Carlègle (1916). Bel exemplaire en cartonnage éditeur décoré. Un coq gaulois sème la panique dans la famille du pasteur Knack !

CARLEGLE

C'EST UN OISEAU QUI VIENT DE FRANCE.

Se trouve à Paris à la Société Littéraire de France, 116 Bd St-Germain, 1916 [achevé d'imprimer par Durand 18 rue Séguier à Paris le 5 novembre 1916.]

1 volume in-4 à l'italienne (27,5 x 19 cm) de 2 feuillets non chiffrés, 56 pages chiffrées et 1 feuillet non chiffré d'achevé d'imprimer.

Cartonnage pleine toile lie de vin de l'éditeur, premier plat illustré d'une gravure aquarellée contrecollée tirée sur papier vergé. Très bon état. Intérieur frais imprimé sur papier légèrement jauni (papier vélin). Quelques légères traces à la reliure.

ÉDITION ORIGINALE.

RARE LIVRE DE "COLORIAGE" PAR CARLEGLE.

Le volume s'ouvre sur un Avis aux jeunes coloristes : "Le papier sur lequel cet album est imprimé supporte les couleurs à l'aquarelle. Il est recommandé aux jeunes amateurs qui voudraient s'amuser à colorier ce livre, de n'employer que des teintes franches et vives ainsi qu'on l'a fait pour le dessin de la couverture."

Le présent exemplaire est resté intact, non colorié. Il n'était de toute évidence destiné qu'aux grands enfants ...

Cet album plein d'humour patriotique publié en pleine grande guerre décrit l'arrivée d'un coq français dans la basse-cour du pasteur Knack. Celui-ci s'agite, s'ébroue, trompette, vole l'assiette du dogue allemand attaché par une lourde chaîne, tire la queue des canards, etc. Les ennuis ne font que commencer pour le pasteur Knack et son coq gaulois !

Le texte et les dessins sont de l'illustrateur Carlègle (1877-1937). De son vrai nom Charles Emile Egli, né en suisse et Aigle et naturalisé français, il a illustré des journaux satiriques tel que L’Assiette au beurre, Le Rire, Demain ou La Vie Parisienne, mais aussi L'Illustration, et de nombreux livres et textes, classiques ou contemporains comme La Fontaine, Ronsard, Verlaine, Henri de Régnier, etc.

BEL EXEMPLAIRE.

Prix : 200 euros

Découvrez notre nouveau site internet ! https://www.lamourquibouquine.com/



mardi 17 janvier 2017

Le Livre Moderne d'Octave Uzanne, revue du monde littéraire et des Bibliophiles contemporains (1890-1891). 1 des 1.000 exemplaires sur papier vergé des Vosges. Très bel exemplaire en maroquin décoré de Pétrus Ruban.


Octave UZANNE - Félicien Rops, Albert Robida, etc., illustrateurs

LE LIVRE MODERNE, Revue du monde littéraire et des Bibliophiles contemporains, publiée par Octave Uzanne. Premier volume (janvier-juin 1890). Deuxième volume (juillet-décembre 1890). Troisième volume (janvier-juin 1891). Quatrième volume (juillet-décembre 1891). Table (1892).

Paris, Maison Quantin, 1890-1891

4 volumes grands in-8 (24 x 16,5 cm), 431, 399, 384, 384 et 155 pages pour la table. Nombreuses illustrations hors-texte.

Reliure de l'époque demi-maroquin havane à coins, dos lisses ornés mosaïqués (reliure signée Pétrus RUBAN). Excellent état, reliures très fraîches à l'état proche du neuf. Légers frottements. Intérieur immaculé (quelques feuillets en contact avec les couvertures acides ont bruni). Toutes les couvertures de livraison illustrées ont été reliées à la fin de chaque volume, à l'état de neuf. Le volume de table publié en 1892 part Michel Mourlevat a été relié à la fin du dernier volume (bien complet des couvertures).



ÉDITION ORIGINALE.

TIRAGE A 1.000 EXEMPLAIRES SUR PAPIER VERGÉ DES VOSGES.

Le détail du tirage est le suivant : 1.000 ex. sur papier vergé des Vosges ; 20 ex. sur papier du Japon ; 15 ex. sur papier de Chine et 15 ex. sur papier Whatman. Les 50 ex. de luxe sont les seuls à être enrichis d'estampes supplémentaires.

La reliure "luxe" qui recouvre cet exemplaire est une reliure "éditeur" dans le sens où Pétrus Ruban a relié presque tous les exemplaires du tirage de luxe (nous avons pu en consulter d'autres). Pétrus Ruban a également relié les exemplaires de luxe de la revue L'Art et l'Idée publiée par Octave Uzanne en 1892 (2 volumes).



Cette revue succède directement aux 10 années du Livre dirigé par Octave Uzanne de 1880 à 1889. Cette nouvelle revue, dans un format plus ramassé, plus artistique encore que la précédente, est avant tout une revue critique sur la littérature des années 1890 et 1891. Octave Uzanne, comme il l'a souligné lui-même, s'est fait beaucoup d'ennemis avec cette revue et le ton très libre qui la sert à chaque page. Octave Uzanne a été aidé dans on oeuvre par le dévoué érudit et ex-communard Bernard-Henri Gausseron. L'ensemble des 4 volumes est un panorama complet des belles lettres françaises pendant ces 2 années. Zola et les naturalistes sont étrillés comme jamais ! Les symbolistes et certains auteurs émergent de la foule des auteurs jugés sans intérêt par Octave Uzanne. C'est encore une fois (avec l'Art et l'Idée) une revue d'art et d'idées qui montre tout le talent de directeur artistique d'un Octave Uzanne intransigeant et esthète sans concession.



TRÈS BEL EXEMPLAIRE DE CET OUVRAGE PEU COMMUN EN RELIURE DE PETRUS RUBAN.

Prix : 1.400 euros

Découvrez notre nouveau site internet ! https://www.lamourquibouquine.com/